Jane Campion

En 1982, Jane Campion démontre son talent dès son premier court-métrage, Peel, qui remporte la Palme du court à Cannes. C’est ensuite avec son film An Angel at my table, primé à la Mostra de Venise, que la réalisatrice acquiert une véritable notoriété. Elle poursuit la peinture d’une galerie de personnages féminins en marge avec La Leçon de piano, qui remporte la Palme d’Or en 1993. Plus de 30 prix internationaux complètent le palmarès de cette œuvre qui révèle la comédienne Holly Hunter. Pionnière dans l’univers encore très masculin du cinéma, Jane Campion est la première femme, et la seule à ce jour, à avoir reçu la Palme d’or et la première réalisatrice présidente du jury du Festival de Cannes (en 2014). Par la suite ses créations se font plus rares. Elle signe In the Cut en 2003 puis Bright Star en 2009. En 2013, elle se lance dans la réalisation d’une série télévisée saluée par le public et la critique : Top of the Lake.

Ses films déjà programmés (depuis 12/2017)

nunc libero commodo ut ut dapibus