Gilles Porte

D’abord directeur de la photographie, Gilles Porte passe à la réalisation avec Quand la mer monte, coréalisé par Yolande Moreau et couronné en 2005 par le César du meilleur premier film.
Le cinéaste passe ensuite six ans à parcourir le monde pour filmer des enfants dessinant leur autoportrait et en tire un long métrage, sorti en salle en 2011. En 2009, il publie Portraits-autoportraits : Syrine, Ibrahim, Malo et tous les autres (Seuil).
En 2018, il réalise avec Nicolas Champeaux le documentaire L’État contre Mandela et les autres, programmé pour les Séances Spéciales du festival de Cannes.

 

Ses films déjà programmés (depuis 12/2017)

id, tempus Praesent mi, sed non