François Truffaut

Fervent critique du cinéma académique et défenseur d’un art personnel et sincère, François Truffaut n’a que 15 ans lorsqu’il fonde un ciné-club, mais il mène alors une vie de délinquance. Sa rencontre avec le critique André Bazin en 1950 est décisive. Ce dernier lui permet d’intégrer la rédaction des Cahiers du cinéma. Avide de passer à la pratique, François Truffaut s’essaie derrière la caméra dès 1953 avec des courts-métrages. Il réalise son premier long-métrage Les 400 Coups, primé à Cannes, en 1959, puis Tirez sur le pianiste et Jules et Jim qui lui offrent une immense notoriété et laissent présager de l’apparition d’un courant cinématographique majeur dont il sera l’un des réalisateurs emblématiques : la Nouvelle Vague. Sa riche filmographie – 25 films en moins de 30 ans -, compte notamment La mariée était en noir, La Nuit américaine ou Le Dernier Métro.

venenatis, commodo ultricies vel, id, elementum tristique mattis odio diam Aliquam