Bong Joon-ho

Joon-ho Bong s’épanouit d’abord au ciné-club de l’université de sociologie de Yonsei à Séoul avant d’étudier le cinéma à la Korean Academy of Film Arts.
C’est grâce au thriller Memories of Murder, sur l’affaire non résolue du premier tueur en série coréen, qu’il connait un véritable succès. Il confirme son talent en 2006 avec The Host, où il mélange habilement le film de monstre, la chronique familiale et la comédie satirique. En 2008 il se joint aux réalisateurs  Leos Carax et Michel Gondry dans le film Tokyo! en proposant son court-métrage Shaking Tokyo. Il se fait aussi remarquer en 2013 grâce au thriller de science-fiction Snowpiercer, le Transperceneige. Ainsi qu’en 2017 avec la sortie sur Netflix du film de science-fiction Okja.
Il revient enfin en mai 2019 avec Parasite, présenté au festival de Cannes 2019, où il remporte la Palme d’or à l’unanimité du Jury.

Ses films déjà programmés (depuis 12/2017)

Sed consequat. Praesent consectetur dictum nunc nec Donec diam elementum Curabitur