Bo Widerberg

D’abord critique, Bo Widerberg est aussi écrivain et publie plusieurs romans et recueils de nouvelles. Il appartient à une génération de réalisateurs suédois offrant une alternative au cinéma d’Ingmar Bergman.
Il essaie d’ancrer ses meilleurs films dans une réalité sociale empreinte d’authenticité historique et de passion romantique : Elvira Madigan, prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes 1967, Ådalen ’31, lauréat du Grand Prix du Festival de Cannes 1969, Joe Hill qui remporte le Prix du Jury au Festival de Cannes 1971.

Ses films déjà programmés (depuis 12/2017)

id, quis risus in mattis mi,