4 mai 2020

La newsletter ciné-confinés #6

Pour recevoir la newsletter d’Atmosphères 53, inscrivez-vous ici : https://www.atmospheres53.org/newsletter/


Vous êtes peut-être un peu pommés dans les jours de la semaine depuis le début du confinement… Vous recevez la newsletter ciné-confinésc’est donc qu’on est vendredi !

Cette semaine, on est ravis de mettre en lumière, entre autres, quelques coups de cœur de membres des équipes des cinémas mayennais, nos plus étroits partenaires à l’année ! 

C’est aussi cette semaine qu’a été lancé le shot challenge ! Mais qu’est-ce ?! Non il ne s’agit pas d’un concours d’alcool, mais bien de cinéma !

Un « shot », c’est un plan. Nous vous proposons de recréer un plan d’un film en photo ou en dessin. Vous pouvez ensuite le poster sur Facebook en taguant l’association (@Atmospheres53) et en intitulant votre photo « ATMOSPHERES 53 SHOT CHALLENGE »Une fois reposté par Atmosphères 53, tout le monde pourra tenter de deviner de quel film est issu ce plan reconstitué. Si vous n’avez pas de Facebook, envoyez-nous votre photo par mail à contact@atmospheres53.org.

Audrey Bénesse, directrice artistique de l’association, vous donne un bel exemple avec une cultissime scène de… Shining, de Stanley Kubrick !

Nous (l’équipe d’Atmosphères 53) élirons le meilleur plan reconstitué et le gagnant remportera une place de cinéma et une adhésion 2020-2021 à notre association.

A vous de jouer. Prêts ? Partez !



_

ciné-confinés #25
_________________________________________________

AMANDA de Mikhaël Hers
Coup de ❤️ d’Emilie Barjolin, apprentie gestion/administration à Atmosphères 53

👉 Le pitch – Dans le 12è arrondissement de Paris, David, 24 ans, vit au jour le jour. Il enchaîne les petits boulots et se complaît dans une vie légère et sans grande responsabilité. Il est très proche de sa sœur et de la fille de celle-ci âgée de 7 ans. Leur vie bascule lorsque sa sœur trouve brutalement la mort et que David se retrouve en charge de sa nièce, Amanda.

👉 Son avis – Récompensé par le Grand Prix du Festival international du film de Tokyo en 2018, ce film basé sur un drame national nous confronte à la dure réalité et à l’horreur d’un attentat. C’est une oeuvre bouleversante sur le deuil et sur la vie qui reprend doucement le dessus malgré tout.
Émouvant et rude à la fois, ce récit n’est pas tant axé sur la fusillade en-elle même mais plutôt sur la reconstruction après la perte d’un être cher. L’envie première du réalisateur, Mikhael Hers, a été de filmer le Paris d’aujourd’hui, ses parcs et ruelles, son époque, son authenticité. Il a aussi voulu mettre l’accent sur ce qui touche de près la capitale, les attentats.
Les interprétations de Vincent Lacoste et Isaure Multrier, bluffante pour son âge et dont la fraîcheur et la sensibilité ne m’ont pas laissée indifférente, sont magnifiques.

J’ai aimé les scènes silencieuses, où aucune voix ni musique n’interfèrent, nous laissant libres de toute émotion et intensifient le moment présent. Une leçon d’optimisme et de résilience, face au douloureux sujet des traumatismes post-attentat.

👉 Disponible sur La Toile (seule plateforme qui rémunère les cinémas !) pour 3.99€ :
https://www.la-toile-vod.com/movies/amanda
Sélectionnez le Cinéma Yves Robert Evron ou Le Vox de Mayenne en soutien à vos cinémas locaux !
👉 Disponible aussi sur Universciné pour 0.99€ :
https://www.universcine.com/films/amanda
_

ciné-confinés #26
_________________________________________________

IDA de Pawel Pawlikowski
Coup de ❤️ d’Hervé Ari, salarié du Cinéma Le Vox Mayenne

👉 Le pitch – Dans la Pologne des années 60, avant de prononcer ses vœux, Anna, jeune orpheline élevée au couvent, part à la rencontre de sa tante, seul membre de sa famille encore en vie. Elle découvre alors un sombre secret de famille datant de l’occupation nazie.

👉 Son avis – Eh oui il n’y a pas que les américains qui sont capables de proposer des chefs-d’œuvre au cinéma, ce « road movie » polonais en est la preuve ! Ce film en noir et blanc, tourné en 4/3, est épuré et captivant. Une très belle réalisation avec des plans magnifiques et des images sidérantes.

C’est une plongée silencieuse dans une atmosphère douloureuse. On suit Ida, jeune religieuse qui part à la découverte de ses origines à la veille de prononcer ses vœux et de s’enfermer pour toujours au couvent. Elle est accompagnée dans cette quête par la seule famille qui lui reste, sa tante Wanda, une femme mystérieuse et tourmentée, ancienne juge dont on sait peu de choses, si ce n’est qu’elle essaye de noyer sous des litres d’alcool un passé douloureux.

Le personnage d’Ida, au visage enfantin et aux expressions indéchiffrables nous transporte d’un bout à l’autre du film, accompagnée par une bande son entre John Coltrane et Bach. Il y est question de deuil, d’origines et de construction de soi, le tout dans une Pologne sinistre d’après-guerre où règne les vestiges de deux drames historiques, le nazisme et le communisme.

C’est un film d’une rare beauté, bouleversant et plein de grâce, Oscar du meilleur film étranger en 2015 !

👉 Foncez le voir sur La Toile (et soutenez votre cinéma)
pour 3.99€ : https://www.la-toile-vod.com/movies/ida
👉 Disponible aussi sur Universciné pour 0.99€ :
https://www.universcine.com/films/ida

_

ciné-confinés #27
_________________________________________________

LE CINE-CLUB DE M. BOBINE
Coup de ❤️ de Thomas Pouteau, salarié du cinéma Le Vox Mayenne

👉 Fouiner à l’intérieur de Youtube pour y trouver du contenu de qualité relève parfois du parcours du combattant. Dans le creux de votre canapé, écoutez la voix de M.Bobine qui résonne au-delà de l’écho d’un film, s’inscrivant par ses analyses et sa mise en scène dans une branche ramifiée du septième Art. Réalisée entièrement en animation, cette émission qui revient sur la conception, la réception et l’héritage des films qui ont marqué l’histoire du cinéma, apporte un supplément d’âme aux œuvres qui nous tambourinent le cœur et nous labourent la rétine !

Du Mexique de Roma aux Hollywood de Barton Fink, de l’espace de Gravity à la banquise de Happy Feet, en passant entre autres par la filmographie d’Elio Petri et celle de Tsui Hark, M.Bobine reste l’agence de voyage la plus rentable et la plus fonctionnelle en cette période de confinement ! Un dernier épisode de haute volée où la bobine démontre avec ingéniosité et minutie comment Parasite et Gone Girl partagent le même projet…

👉 Lien vers la dernière vidéo de M. Bobine :  https://cutt.ly/Fyd1WwO_

_

ciné-confinés #24
_________________________________________________

M. DELIGNY, VAGABOND EFFICACE
Coup de ❤️ d’Audrey Bénesse, directrice artistique d’Atmosphères 53

👉 Le pitch – 
La vie de Fernand Deligny, éducateur célèbre, et son désir de cinéma croisent l’accueil d’enfants autistes. Si on le connaît pour deux films Le Moindre Geste et Ce Gamin, là, il n’a cessé durant 40 ans d’articuler ses expériences de vie avec des essais cinématographiques au cours desquels Francois Truffaut sera l’un de ses compagnons de route.

De l’hôpital d’Armentières en 1940 au hameau de Graniers, Deligny invente des lieux de vie qui permettent aux enfants et adolescents d’échapper à l’enfermement. Il crée du collectif et du réseau, et invente un atelier permanent de recherche sur ce qui fait l’humain au–delà du langage.

👉 Son avis – Voilà un magnifique et brillant documentaire sur le travail de Fernand Deligny auprès d’enfants souffrant d’autisme ou de troubles du comportement, des êtres que ni les familles, ni les institutions n’arrivaient à mettre dans des cases. Deligny a inventé des lieux de vie hors de l’enfermement, des prises en charge hors de la psychiatrie, des médicaments et des institutions. Il a creusé une réflexion sur le langage non verbal, mené un travail pédagogique avec l’art et le cinéma. Dans ce film, on croise Truffaut et Man Ray et on est puissamment émus et éblouis de l’humilité marginale d’un tel penseur.

Un film nécessaire et passionnant qu’Atmosphères 53 avait à cœur de défendre et devait présenter en présence de son réalisateur Richard Copans fin avril au cinéma Le Vox Mayenne et cinéma Vox Renazé. En raison du confinement, cette mini-tournée a été annulée, mais nous vous invitons à regarder ce film sur la plateforme LA TOILE en choississant un de vos cinémas mayennais. Vous découvrirez un homme et sa pensée en mouvement et vous soutiendrez ainsi votre cinéma puisque la Toile reverse une partie de ses recettes à la salle. Le combat continue !

👉 Disponible sur La Toile à 4€ : 
https://www.la-toile-vod.com/movies/monsieur-deligny-vagabond-efficace

28 mai 2020

La newsletter ciné-confinés #8

Pour recevoir la newsletter d’Atmosphères 53, inscrivez-vous ici : https://www.atmospheres53.org/newsletter/ Les newsletters ciné-confinés avec les conseils cinématographiques d’Atmosphères 53 se poursuivent, à la quinzaine, jusqu’à la réouverture des salles. La fameuse date a été annoncée […]

19 mai 2020

Mission de volontaire en service civique

« Promouvoir le cinéma auprès du public scolaire » à partir du 17 ou 31 août, à avril 2021 – 28h / semaine   La structure :  Atmosphères 53 est […]

Prochaines séances

odio suscipit quis, facilisis nunc ut efficitur. fringilla tempus mi,