21 avril 2020

La newsletter ciné-confinés #4

Pour recevoir la newsletter d’Atmosphères 53, inscrivez-vous ici : https://www.atmospheres53.org/newsletter/


C’est reparti pour quelques semaines de ciné-confinés… On préférerait vous inciter à aller en salles de cinéma mais ce n’est pas possible alors on tiendra le rythme en vous conseillant régulièrement des films, à voir chez vous (ou là où vous êtes) ! Nous vous remercions pour vos retours chaleureux, vos mots enthousiasmants nous encouragent plus que jamais à poursuivre ces partages cinématographiques.

N’oubliez pas, lundi prochain 22h55, de regarder Autonomes de François Bégaudeau sur France 3 Pays de la Loire. Tourné en Mayenne, ce documentaire fait un focus sur des profils mayennais atypiques qui cultivent des modes de vie, de production, de pensée, de croyance, de soin, en rupture (au moins relative) avec les manières certifiées conformes. Pour les couche-tôt, pas de panique, sachez qu’il sera disponible 30 jours en replay (sur le site de la chaîne).

Nous vous espérons en forme et toujours accro au cinéma,
à la semaine prochaine !

_

ciné-confinés #16
_________________________________________________

I’M THERE de Todd Haynes
Coup de ❤️ de Nicole B, membre du bureau d’Atmosphères 53

👉 Le pitch – Pour la première fois, le musicien Bob Dylan atteint le sommet du Top Billboard pour la sortie de «Murder Most foul», morceau de 17 minutes consacré à l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Meilleure vente digitale de chansons rock, inédit et précieux, puisque c’est le premier titre original paru depuis 8 ans. L’occasion de voir ou revoir le film I’M NOT THERE Todd Haynes sorti en 2007, joyeux, étonnant… Un grand moment musical !

👉 Son avis – Biopic sur Bob Dylan sans en être un puisque construit avec des faits réels mais aussi d’autres totalement inventés, le scénario de Todd Haynes et Oren Moverman s’enrichit de l’imaginaire et de la légende qui entourent l’artiste. Une actrice et cinq acteurs pour incarner le musicien et surtout ses différentes facettes et périodes musicales ancrées dans l’actualité aux Etats-Unis : Christian Bale, Cate Blanchett, Marcus Carl Franklin, Richard Gere, Heath Ledger et Ben Whishlaw représentent le musicien, poète, prophète, hors-la-loi, imposteur, comédien, martyr… Le réalisateur joue avec la couleur et le noir et blanc, la réalité et la fiction, sans repères chronologiques. C’est aussi un regard sur le monde de cette époque et des drames tels que les troubles sociaux aux Etats-Unis, la guerre du Vietnam… La bande-son est constituée de chansons de Bob Dylan mais aussi de reprises par d’autres interprètes. Un groupe a été formé spécialement pour le film avec 2 musiciens de l’artiste.

Un coup de cœur pour ce film (en temps de confinement) et plus particulièrement pour la période des années 60, où Cate Blanchett incarne Bob Dylan et ses débuts de rock électrique…Coup de cœur aussi pour la construction tellement originale de son scénario !

👉 Piste “Murder most foul” :
https://www.youtube.com/watch?v=3NbQkyvbw18
👉 Disponible sur Universciné à 3.99€ :
https://www.universcine.com/films/i-m-not-there
_

ciné-confinés #17
_________________________________________________

THE PARTY de Sally Potter
Coup de ❤️ d’Elise Cocandeau, chargée d’accueil et communication d’Atmosphères 53

👉 Le pitch – Jane vient d’être nommée ministre de la santé britannique par le nouveau gouvernement de sa majesté. Elle organise une petite réception chez elle et son mari Bill pour célébrer cet événement, qui consacre toute une vie d’engagement politique. Jane est heureuse, bien sûr, mais peu à peu, entre un Bill curieusement dépressif et un Tom visiblement très nerveux, la situation va s’envenimer…

👉 Son avis – Pour rester dans une ambiance confinée : un huis clos ! Tournée caméra épaule – excepté quelques plans fixes – Sally Potter (Orlando, La Leçon de tango, Ginger & Rosa…) ne laisse pas de temps morts à cette fête de 71 minutes, qui vire vite au carnage. On se croirait presque au théâtre et c’est plaisant. Les scènes s’enchaînent, le plus souvent en musique, celle que passe le personnage de Bill sur sa platine vinyle. D’un humour cynique, cette comédie noire ne manque pas de tacler tour à tour chacun de ses personnages en dénonçant l’hypocrisie de cette élite bien-pensante. Les dialogues sont tranchants et portés par une belle brochette d’acteurs, la crème de la crème… anglaise (!) : Kristin Scott Thomas, Emily Mortimer, Cillian Murphy (le charismatique Tommy Shelby de la série Peaky Blinders), Timothy Spall… Avec légèreté, tout y passe : politique, féminisme, médecine, PMA…Tourné juste après les élections sur le Brexit, la réalisatrice l’a voulu « comme une réflexion sur le discours des partis politiques».

Le dénouement, vrai coup de théâtre, nous pousse à revoir rapidement le film, avec un œil averti…à voir deux fois, donc ! C’est party !

👉 sur Universciné pour 2.99€
https://www.universcine.com/films/the-party
_

ciné-confinés #18
_________________________________________________

HEUREUX COMME LAZZARO d’Alice Rohrwacher
Coup de ❤️ d’Audrey Bénesse, directrice artistique d’Atmosphères 53

👉 Le pitch –Lazzaro, un jeune paysan d’une bonté exceptionnelle vit à l’Inviolata, un hameau resté à l’écart du monde sur lequel règne la marquise Alfonsina de Luna. La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro. Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise. Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne.

👉 Son avis – C’est un film très personnel que je me permets de vous partager ici : le film qui m’a le plus bouleversée de toute l’année 2018, au point de me laisser en larmes et le cœur bondissant, 20mn après la fin du générique, lumières rallumées et salle vidée, dans le Palais des festivals à Cannes ! Un de ces moments sublimes qui illustrent à merveille la puissance émotionnelle du cinéma.

Troisième film de la brillante et jeune réalisatrice italienne, Alice Rohrwacher, Heureux comme Lazzaro est une fable poétique et politique.

Le film nous plonge dans un espace-temps suspendu, dans une campagne magnifique et solaire, sorte de jardin d’Eden loin de tout et hors du temps, ou plutôt entre plusieurs âges. Les charrettes et les vêtements de toile évoquent un temps ancien, presque médiéval, mais les objets en plastique et les téléphones portables rappellent un temps contemporain. Pas de doute, nous sommes au cœur d’un conte.

Comme beaucoup de contes, il est empli de symboles, de métaphores et de réflexion philosophique, comme celle sur la pureté et la bonté, thèmes chers à la religion catholique. Celle-ci est omniprésente dans le film – l’Italie en est si empreinte – et portée par la figure christique de Lazzaro.

Comme beaucoup de contes initiatiques, il est profondément humaniste. Il nous parle de la servitude humaine et de la misère économique et sociale qui serviront toujours les plus riches et les dominants.

👉 sur Universciné pour 4,99€
https://www.universcine.com/films/heureux-comme-lazzaro
_

ciné-confinés #19
_________________________________________________

“QUAND LE THEÂTRE CREVE L’ECRAN”
Coup de ❤️ de Marie-Claude G., membre du conseil d’administration d’Atmosphères 53

👉
J’ai récemment découvert le film d’Emmanuelle Bercot : Elle s’en va, avec Catherine Deneuve, performante. Je me suis souvenue de son rôle d’actrice de théâtre dans “Le dernier métro” et cela m’a amené au thème Théâtre et Cinéma.

J ‘ai découvert une émission de radio de Judith Sibony de 2015 sur France Culture, intitulée “Quand le théâtre crève l’écran”. A partir d’entretiens avec des metteurs en scène comme Olivier Assayas, Benoît Jacquot, ou encore avec l’actrice Emmanuelle Béart (sincère et passionnée) ou l’écrivain de pièces de théâtre Yasmina Reza, elle propose divers points de vue sur ce sujet en s’ appuyant sur des propos de personnalités du théâtre et du cinéma, auteurs ou acteurs. Si le sujet vous intéresse, c’est enrichissant et permet quelques réflexions… Bonne écoute et bon confinement !

👉 à écouter ici :
https://www.franceculture.fr/…/quand-le-theatre-creve-lecran

28 mai 2020

La newsletter ciné-confinés #8

Pour recevoir la newsletter d’Atmosphères 53, inscrivez-vous ici : https://www.atmospheres53.org/newsletter/ Les newsletters ciné-confinés avec les conseils cinématographiques d’Atmosphères 53 se poursuivent, à la quinzaine, jusqu’à la réouverture des salles. La fameuse date a été annoncée […]

19 mai 2020

Mission de volontaire en service civique

« Promouvoir le cinéma auprès du public scolaire » à partir du 17 ou 31 août, à avril 2021 – 28h / semaine   La structure :  Atmosphères 53 est […]

Prochaines séances

felis ipsum at sed ut elit. eget justo efficitur. dapibus nec