25 novembre 2020

Focus Réseau de salles du 53 : Cinéma L’Aiglon à St-Pierre-des-Nids

 

Chaque mercredi, on vous propose un focus sur une salle de cinéma du 53 

Le cinéma L’Aiglon, classé art et essai, situé dans la commune de St-Pierre-des-Nids, est un exemple incroyable de proximité et de survie dans une aussi vaste zone rurale, qu’est le Mont des Avaloirs. Porté à bout de bras par sa présidente Charlotte Royer, organisant des rencontres et animations, accueillant des festivals et beaucoup de séances scolaires, le cinéma tient le cap et parvient à maintenir son public, malgré la dangereuse présence d’un multiplexe à moins de 15km.

Quelques chiffres : 

L’unique salle dispose d’une jauge de 155 places, la fréquentation chaque année s’établit à plus de 8 500 spectateurs (dont un quart est représenté par des élèves dans le cadre des dispositifs scolaires d’éducation à l’image), le cinéma propose environ 3 séances par semaine et plus de 200 séances par an (avec environ 180 films différents).


Cinéma L’Aiglon, St-Pierre-des-Nids

La naissance du cinéma :

On pourrait dater les débuts de L’Aiglon à 1946 ; année durant laquelle est mise en place une salle de patronage (construite en 1932) à Saint-Pierre-des-Nids, où des films étaient projetés de temps en temps. Puis en 1947, sous l’impulsion d’un prêtre qui aimait le cinéma, les projections sont devenues hebdomadaires. Et c’est le long métrage de Maurice Tourneur, “Katia”, qui a lancé les séances régulières. Par la suite, l’abbé Ernoult décide de créer une association en 1966 pour défendre un cinéma rural et familial, il finance alors les travaux de la salle avec sa fortune personnelle. En 1981, année noire, les appareils de projection sont fatigués, pas de finances pour en acquérir de nouveaux, le cinéma est alors contraint de fermer pendant 6 mois. Il réouvre ses portes le 5 mars 1982 – date de la reprise avec “La Chèvre”, la comédie de Francis Veber.

 
Assemblée générale de 2019, L’Aiglon

Participation active des bénévoles :

Comme les autres associations du 53, L’Aiglon est composée de bénévoles, dont 51 très actifs, participant à tour de rôle au bon fonctionnement de la salle. Leur implication est essentielle puisqu’ils se relaient sur les différents postes du cinéma : projection, caisse, communication, programmation, entretien… Chaque séance nécessite la présence de 4 personnes. “L’accueil est important […] on privilégie le contact humain” explique Charlotte Royer, présidente du cinéma L’Aiglon depuis huit ans.

De nombreuses actions et partenariats :

Ce qui renforce l’attractivité de L’Aiglon, c’est aussi sa capacité à proposer et participer à de nombreuses actions culturelles. Ainsi, le cinéma propose régulièrement des ciné-débats, organise des séances “P’tits Loups” pour le jeune public, ainsi que des séances Ciné-Bleu. De plus, L’Aiglon s’intègre aux manifestations comme les 24 heures du Téléthon et Noël au cinéma et prend part aux festivals d’Atmosphères 53 Les Rencontres Cinéma et Santé et les Reflets du cinéma. Un court-métrage humoristique “Panique à L’Aiglon, le cinéma s’est effondré !” a même été réalisé par les Familles Rurales, pour rendre hommage au cinéma.

 

20 janvier 2021

Focus Réseau de salles 53 : Le Majestic, Montsûrs

Chaque mercredi, on vous propose un focus sur une salle de cinéma du 53 : Très belle et grande salle avec balcon, Le Majestic a gardé la forme et l’ambiance des cinémas d’autrefois tout […]

5 janvier 2021

Focus Réseau de salles 53 : Le Palace, Château-Gontier

Chaque mercredi, on vous propose un focus sur une salle de cinéma du 53  Quelques chiffres : Le cinéma Le Palace dispose de 3 salles, auxquelles on peut donner les […]

Prochaines séances