Une affaire de famille

De : Hirokazu Kore-eda /

2018 / Japon / 2h01Drame

Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

Palme d’or – Festival de Cannes 2018.

Séances
passées

mercredi 9 janvier 2019

18:00 Cinéma Yves Robert, Evron

jeudi 10 janvier 2019

20:30 Cinéma Yves Robert, Evron

vendredi 11 janvier 2019

18:30 Cinéma Yves Robert, Evron

samedi 12 janvier 2019

18:30 Cinéma Yves Robert, Evron

mardi 15 janvier 2019

20:30 Cinéma Yves Robert, Evron

Distribution

Réalisateur : Hirokazu Kore-eda
Scénario : Hirokazu Kore-eda
Interprètes : Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka
Compositeur : Huriomi Hosono
Photographie : Ryuto Kondo
Distributeur : Le Pacte

Hirokazu Kore-eda

Hirokazu Kore-Eda est un réalisateur japonais. Dès 1991, il réalise des documentaires qui attirent l'attention sur lui en glanant plusieurs prix, mais c'est son premier film de fiction, Maboroshi Illusion (1995) qui lui acquiert une reconnaissance internationale. Il poursuivra avec After Life (1999), une méditation subtile sur la mort et la mémoire, et Distance (2001), qui aborde de manière allusive le phénomène des sectes au Japon. En 2004, il revient avec le très beau Nobody knows, où il dépeint le dur quotidien d'enfants livrés à eux-mêmes. Il réalise en 2006, une fresque historique intitulée Hana mais qui ne sort pas en France. Dans Still Walking (2008), film semi-autobiographique, il s'intéresse au deuil au sein d'une famille japonaise tandis que dans Air Doll (2009), il explore les relations entre homme et sa poupée gonflable. Il faut ensuite attendre l'année 2012 pour retrouver le réalisateur derrière la caméra, et ce pour le film I Wish. L'année suivante, il présente Tel Père, Tel Fils au Festival de Cannes qui remporte le Prix du Jury. En 2015, il revient sur la croisette pour présenter Notre petite soeur. Son dernier film en date est The Third murder.

Galerie photos

tristique quis Praesent risus leo commodo dolor consectetur quis, ut lectus risus.