Tous les matins du monde

De Alain Corneau - 1991 / France / 1h55Biopic Drame Musique

À la fin de sa vie, Marin Marais, prestigieux violiste de Louis XIV, se souvient de son apprentissage avec Monsieur de Sainte Colombe, grand maître de la viole de gambe. Professeur austère et intransigeant, ce dernier ne va pas de main morte avec son jeune élève ainsi que ses deux filles. Suite au décès de sa femme, le virtuose a recherché en vain une perfection absolue dans son art, mais que possède son apprenti.

À sa sortie le film est un succès autant en salles qu’auprès des critiques. La bande-son baroque obtient un disque d’or, et l’équipe est couverte d’une pluie de Césars. Alain Corneau fait le choix d’acteurs remarquables par la grâce et la précision de leur jeu pour raconter une histoire austère et raffinée. Le magnifique duo Marielle-Depardieu offre une dichotomie de la figure de l’artiste : deux conceptions de la musique s’affrontent, deux styles de vie. La musique, ici, est une fin et un moyen, une façon d’exprimer l’ineffable. Ce film rendit également célèbre cet instrument d’une élégance rare qu’est la viole de gambe.

Dans le cadre du Ciné-club 2020/2021

Distribution

Réalisateur : Alain Corneau
Scénario : Pascal Quignard
Interprètes : Gérard Depardieu, Jean-Pierre Marielle, Anne Brochet…
Compositeur : Jordi Savall
Distributeur : Bac Films

Galerie photos