Le Joli Mois de mai

De : Jean-Denis Bonan /

1968 / France / 0H33Documentaire

Les manifestations de 68 à travers l’Europe. Regard sur quelques événements précis qui ont particulièrement marqué Mai 68.

Un film du groupe ARC – Ce collectif a été créé en 1967 avec des élèves de l’IDHEC (Michel Andrieu,Jacques Kébadian, Renan Pollès, Françoise Reinberg) et un groupe de cinéastes ayant eu l’opportunité de travailler à la clinique La Borde (Mireille Abramovici, Jean-Denis Bonan, Jean-Claude Polack). C’est le groupe de cinéastes le plus actif de Mai 68, soutenu par Jean Luc Godard et Jean Rouch.

Dans le cadre du Cycle Mai 68.

Séances
passées

Distribution

Réalisateur : Jean-Denis Bonan
Photographie : Gérard de Battista, Jean-Michel Humeau, Renan Pollès
Voix : Mireille Abramovici, Jean-Claude Polack

Jean-Denis Bonan

Dès son premier film, Jean-Denis Bonan est violemment confronté à la Commission de contrôle des films (censure) : celle-ci interdit totalement le court métrage Tristesse des anthropophages, puis limite les possibilités d'exploitation d'un autre film réalisé l'année suivante : Mathieu-fou. Malgré ces difficultés, Jean-Denis Bonan entreprend, au printemps 1968, le tournage d'un long métrage autoproduit : La Femme-bourreau.
Jean-Denis Bonan a enseigné à l’IDHEC et à l'Université de la Sorbonne Nouvelle. Il a créé le magazine Métropolis avec Pierre-André Boutang pour Arte. Il a également initié plusieurs collections de films pour France 2 et France 3, notamment : Histoires d’Amour, Les Moments de la Folie et Traces. En 2012, il a publié un album dessiné, Vie et mort de Ballao.

dictum elit. massa Sed vulputate, in id adipiscing lectus eget