Coraline

De : Henry Selick /

2009 / USA / 1H40Animation Fantastique

Coraline Jones est une fillette intrépide et douée d’une curiosité sans limites. Ses parents, qui ont tout juste emménagé avec elle dans une étrange maison, n’ont guère de temps à lui consacrer. Pour tromper son ennui, Coraline décide donc de jouer les exploratrices. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement identique au sien… mais où tout est différent. Dans cet Autre Monde, chaque chose lui paraît plus belle, plus colorée et plus attrayante. Son Autre Mère est pleinement disponible, son Autre Père prend la peine de lui mitonner des plats exquis, et même le Chat, si hautain dans la Vraie vie, daigne s’entretenir avec elle. Coraline est bien tentée d’élire domicile dans ce Monde merveilleux, qui répond à toutes ses attentes. Mais le rêve va très vite tourner au cauchemar. Prisonnière de l’Autre Mère, Coraline va devoir déployer des trésors de bravoure, d’imagination et de ténacité pour rentrer chez elle et sauver sa Vraie famille.

Cristal du long métrage Festival du Film d’Animation d’Annecy (2009) : Henry Selick

Dans le cadre du dispositif Collège au cinéma 2018/2019.

Distribution

Réalisateur, scénario : Henry Selick
D’après l’œuvre de : Neil Gaiman
Interprètes ( voix originales ) :  Dakota Fanning, Teri Hatcher, Jennifer Saunders 
Compositeur : Bruno Coulais
Photographie : Pete Kozachik
Distributeur : Universal Pictures International France

Henry Selick

Henry Selick invente très jeune des histoires qu'il raconte à ses proches et passe son temps libre à dessiner des personnages. A l'âge de 20 ans, il entre à l'Université de Syracuse, et suit des cours de peinture, dessin, photo, sculpture et imprimerie. Il poursuit ses études à la California Institute of the Arts auprès notamment de Tim Burton.

Après avoir débuté chez Disney en tant qu'animateur, il crée sa propre société, Selick Projects (devenue ensuite Twitching Images). En 1990, Tim Burton lui confie la réalisation de L'Etrange Noël de M. Jack, premier long-métrage en stop-motion qui lui vaut l'Oscar des meilleurs effets visuels en 1993. Il rejoint en 2004 la société de production Laika, qui lui donne l'occasion de réaliser son quatrième long-métrage, Coraline, premier film d'animation stop-motion conçu en 3D.

Galerie photos