11 mai 2020

La newsletter ciné-confinés #7

Pour recevoir la newsletter d’Atmosphères 53, inscrivez-vous ici : https://www.atmospheres53.org/newsletter/

Voici la 7è newsletter ciné-confinés, et tant que les cinémas seront, eux, toujours confinés, elle se poursuivra ! Ci-dessous des coups de cœur de salariés ou bénévoles de l’association, mais aussi d’exploitants de salles de cinéma mayennaises !

En ce début de mois de mai, on vous donne aussi quelques nouvelles de Thomas Baudre et de son projet de court métrage autour du monde hippique. Pour rappel : Pour sa première résidence en 2019, auparavant prise en mains par l’association Atmosphères Production (depuis 2009), Atmosphères 53 a choisi de soutenir le jeune artiste mayennais Thomas Baudre. Son projet consiste à réaliser un court-métrage d’animation sur le thème des courses hippiques. Ce temps de travail a commencé courant 2019. Atmosphères 53, au-delà du financement, accompagne le projet et aidera, bien évidemment, à sa diffusion en salles de cinéma. Le réalisateur sera aussi amené à faire des interventions scolaires pour présenter son métier et son projet. 

Sinon, Lundi 11 mai 2020 à 00h05, la chaîne régionale France 3 Pays de la Loire propose la rediffusion du film documentaire La Grâce du Sillon. Cyril Le Tourneur d’Ison y explore le bocage, paysage caractéristique du Nord-Mayenne menacé et y raconte son histoire et son évolution. Les chances de voir le documentaire seront peut-être plus rares à l’avenir, profitez-en (si vous êtes couche-tard).

Pour finir, le shot challenge se poursuit ! Nous vous proposons de recréer un plan d’un film en photo ou en dessin. Vous pouvez ensuite le poster sur Facebook en taguant l’association (@Atmospheres53) et en intitulant votre photo « ATMOSPHERES 53 SHOT CHALLENGE »Une fois reposté par Atmosphères 53, tout le monde pourra tenter de deviner de quel film est issu ce plan reconstitué. Si vous n’avez pas de Facebook, envoyez-nous votre photo par mail à contact@atmospheres53.orgRecompense à la clé : une place de cinéma et une adhésion 2020-2021 à l’association. Nous avons déjà de belles propositions, la preuve ci-dessous. A vous de jouer !

Bon week-end à tous, portez-vous bien
et à la semaine prochaine avec d’autres plans cinéma!



_

ciné-confinés #29
_________________________________________________

LOLA VERS LA MER de Laurent Micheli
Coup de ❤️ ️ de Rebecca, bénévole d’Atmosphères 53

👉 Le pitch –Alors que Lola, jeune fille transgenre de 18 ans, apprend qu’elle va enfin pouvoir se faire opérer, sa mère, qui devait la soutenir financièrement, décède. Afin de respecter ses dernières volontés, Lola et son père, qui ne se sont pas vus depuis deux ans et que tout oppose, sont obligés de se rendre jusqu’à la côte belge. En chemin, ils réaliseront que l’issue du voyage n’est peut-être pas celle à laquelle ils s’attendaient…

👉 Son avis – Des cheveux de Lola dans le vent, aux néons fluo d’un club de bord de route belge, un rose acidulé illumine le film dans presque chacune de ses scènes. Une belle palette de thèmes contribue à les colorer : l’adolescence, l’identité de genre, le deuil d’un parent, ou encore le dialogue impossible entre un père et sa fille. Tous ces sujets s’entremêlent et explosent, parfois violemment, comme ce pot de peinture (rose encore) projeté sur la voiture du père. Ils se démêlent aussi, à des endroits inattendus, par des rencontres éphémères qui permettent aux deux personnages d’en apprendre l’un sur l’autre, mais surtout sur eux-mêmes.

Ce voyage d’une nuit va en effet permettre à Lola et son père de se retrouver et de renouer une communication rompue depuis longtemps. La colère, l’incompréhension, le malaise, mais aussi beaucoup d’affection, se dégagent de cette atmosphère confinée. Même en absence de dialogue, Mya Bollaers et Benoît Magimel rendent perceptibles les sentiments indicibles. Leurs expressions de visage, leurs regards jetés l’un sur l’autre, des gestes infimes, de longs silences qui disent tout et annoncent une possible réconciliation pour ce duo. Quant au troisième personnage dans la voiture, il est invisible mais pourtant bien présent. D’ailleurs, au bout de la route, Lola redécouvre aussi sa mère, et a peut-être retrouvé son père, c’est au spectateur de choisir.

Ce film est sensible et chargé d’émotions. On y retrouve le jeu subtil, sous couvert de dureté, du génial Benoît Magimel (aperçu dans « Une fille facile ») et on découvre la superbe Mya Bollaers dont c’est la première apparition à l’écran. Nous aussi, on aurait bien pris la route avec eux, pour s’échapper vers la mer…

👉 Disponible sur La Toile à 4,99€ :
https://www.universcine.com/films/lola-vers-la-mer

_

ciné-confinés #30
_________________________________________________

PEAU D’ÂNE de Jacques Demy
Coup de ❤️ d’Armande Léon, responsable Gorron Cinéma

👉 Le pitch – Une reine se meurt et demande à son roi d’épouser une femme plus belle qu’elle en secondes noces. Après de longues recherches dans tout le royaume, le roi en conclut que seule sa fille est digne de succéder à la reine et lui demande de l’épouser. Aidée par la fée des Lilas, la jeune princesse va tenter d’échapper à ce destin funeste.

👉 Son avis – Il était une fois un conte de Perrault très complexe revisité par Jacques Demy façon comédie musicale orchestrée par Michel Legrand. On traite ici du sujet amoral et inquiétant de l’inceste en traitant la forme de façon ludique et légère pour faciliter la transmission du message : « On ne marie pas les filles avec leurs papas ».

L’esthétique exubérante et féerique des décors et des costumes entre univers baroque et pop sixties et les anachronismes drôlissimes nous emportent dans un univers enchanté où adultes et enfants peuvent se divertir tout en se questionnant sur la place de chacun dans la famille.

Ce film, comme toutes les comédies musicales du duo Demy -Legrand est pour moi cultissime, un plaisir à revoir et à chanter en famille ; pour la grâce incomparable de Catherine Deneuve, la belle énergie féministe de Delphine Seyrig en fée des Lilas, le romantisme plein de poésie délirante de l’idylle naissante entre le prince et la princesse (« nous irons ensemble à la buvette » chantent-ils à l’unisson), les différents niveaux de lecture de l’histoire, c’est une œuvre incontournable du patrimoine cinématographique français !

👉 Disponible sur La Toile à 2,99€ :
https://www.universcine.com/films/peau-d-ane

_

ciné-confinés #31
_________________________________________________

LE TERRITOIRE DES LOUPS de Joe Carnahan
Coup de ❤️ d’Emilie Barjolin, apprentie gestion administration d’Atmosphères 53

👉 Le pitch – En Alaska, John Ottway est chargé de la protection des travailleurs d’une compagnie pétrolière travaillant à la construction d’un oléoduc, contre les terribles animaux sauvages du Grand Nord. Durant un vol qui les ramène, l’avion des travailleurs s’écrase, laissant les quelques survivants seuls au milieu d’un univers particulièrement hostile et dangereux : le territoire d’une meute de loups. Ottway prend alors les commandes pour tenter de les amener le plus loin possible de ce qu’il pense être leur tanière.

👉 Son avis

Le film est l’adaptation d’une nouvelle appelée “Ghost Walker”, qui fût écrite par Ian Mackenzie Jeffers. L’auteur a été impliqué dans la production du film, puisqu’il a rédigé la première mouture du scénario. À l’origine, c’était l’acteur Bradley Cooper qui était pressenti pour incarner le rôle principal mais celui-ci a décliné l’offre, au profit de Liam Neeson. Ce fût, pour lui, à la fois un défi physique et l’occasion de démontrer une fois de plus son excellent jeu d’acteur.

Le film a entièrement été tourné à Smithers une ville située à une douzaine d’heures de route de Vancouver. Ce site est réputé pour être le refuge naturel de nombreuses meutes de loups sauvages mais aussi pour ces étendues montagneuses si époustouflantes. Certaines scènes sont sans dialogue mais si fortes que l’on peut aisément ressentir l’angoisse des survivants face à la meute de loups qui joue ici, selon moi, un rôle à part entière. Ce « survival » m’a pris aux tripes autant par sa mise en scène grandiose que par la démonstration du courage de l’homme face à une nature sauvage et dangereuse. Liam Neeson est, une fois de plus, magistral !

👉 Disponible sur La Toile à 2,99€ :
https://www.fr.universcine.be/films/le-territoire-des-loups

_

ciné-confinés #32
_________________________________________________

PAR MA FENETRE
Coup de ❤️ d’Estelle Chesné, chargée des dispositifs scolaires d’Atmosphères 53

👉
WIND (ow) 2020 – C’est en découvrant le magnifique « Souviens-toi ici par la fenêtre » que les professeurs de l’option cinéma-audiovisuel du lycée Rotrou de Dreux (Eure-et-Loir, Académie d’Orléans-Tours) se sont lancés dans l’aventure WIND (ow) : adapter le concept de Benoît Labourdette à des fins pédagogiques et proposer à des élèves de « passer à l’acte » malgré tout, en utilisant un outil de leur quotidien, en découvrant d’autres films et en montrant leur travail. Thierry Méranger a proposé aux membres du personnel du lycée Rotrou, aux membres de l’association Fenêtre sur films, ainsi qu’à des cinéastes et professionnel.le.s du 7e Art de jouer aussi le jeu pour montrer aux élèves que le confinement ne devait pas étouffer leur créativité ou, plus simplement, envoyer aux jeunes un message de soutien.

Je vous invite à découvrir cette plateforme riche de films courts, qui témoignent de ce qu’on peut voir depuis nos fenêtres de confinement. Différents tons pour raconter le monde ou un souvenir important…

👉 Son avis – Coup de cœur pour “Ce champ de fleurs rouge cyan” de Bruno Bouchard. On y retrouve la poésie du cinéaste et son amour du 7è Art à travers une mise en scène douce et champêtre depuis sa fenêtre.

Je me souviens : L’artiste et collectionneur, passionné de cinéma, est venu en Mayenne en décembre 2018 avec une malle remplie de bobines pour faire découvrir à nos collégiens la pellicule et les débuts du cinéma à travers son atelier “Pellicule grattée” dans le cadre de Collège au cinéma.

👉  http://www.parmafenetre.fr/…/window/ce-champ-de-fleurs-roug…
La parole, comme un chant, dévoile l’existence de champs passés et ouvre à un nouveau champ de vision.

28 mai 2020

La newsletter ciné-confinés #8

Pour recevoir la newsletter d’Atmosphères 53, inscrivez-vous ici : https://www.atmospheres53.org/newsletter/ Les newsletters ciné-confinés avec les conseils cinématographiques d’Atmosphères 53 se poursuivent, à la quinzaine, jusqu’à la réouverture des salles. La fameuse date a été annoncée […]

19 mai 2020

Mission de volontaire en service civique

« Promouvoir le cinéma auprès du public scolaire » à partir du 17 ou 31 août, à avril 2021 – 28h / semaine   La structure :  Atmosphères 53 est […]

Prochaines séances

ut tristique sem, in adipiscing Donec elit. facilisis risus