Les groupes Medvedkine

1968-1970 / France / 1h40Courts métrages Documentaire

➤ 3 COURTS METRAGES – LES GROUPES MEDVEDKINE*

* Alexandre Medvedkine (1900-1989), cinéaste soviétique, est l’inventeur du «ciné-train», unité mobile de production qui sillonna l’URSS en 1932 pour filmer ouvriers, paysans et mineurs du pays, et leur montrer sur le champ leur propre travail. Trente-quatre ans après, des cinéastes-ouvriers français ont l’idée de se nommer groupes Medvedkine en hommage à cette incroyable aventure du ciné-train. 

1/ À BIENTÔT, J’ESPÈRE Chris Marker, Mario Marret (1968, N&B, 44 minutes)
En mars 1967 à Besançon, une grève éclate aux établissements Rhodiaceta qui font partie d’une chaîne d’usines de textiles dépendant du trust Rhône-Poulenc. Les revendications mises en avant ne concernaient plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais le mode de vie que la société imposait à la classe ouvrière.

2/ CLASSE DE LUTTE de Groupe Medvedkine de Besançon (1969, N&B, 40 minutes)
Le premier film réalisé par les ouvriers du Groupe Medvedkine. Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. Comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes ?

3/ SOCHAUX, 11 JUIN 68 du Collectif de Cinéastes et Travailleurs de Sochaux (1970, 20 minutes)
11 juin 68. Après 22 jours de grève, la police investit les usines Peugeot à Sochaux : deux morts, cent cinquante blessés. Des témoins racontent.

Dans le cadre d’un cycle mai 68.

Séances
passées

Distribution

adipiscing ipsum facilisis Lorem nec risus. quis, velit,