Les Aventures de Robin des Bois

De : Michael Curtiz / William Keighley /

1938 / USA / 1H42Action Aventure Romance

Alors que le prince Jean, aidé de son bras droit, l’infâme Guy de Gisbourne, règne sur l’Angleterre, Robin de Loxley proclame sa fidélité à Richard Coeur de Lion, retenu prisonnier en Autriche. Dépossédé de ses biens par le prince Jean, Robin, que l’on nomme désormais Robin des Bois, a formé avec quelques hommes audacieux et courageux une bande de hors-la-loi, qui assaillent et dévalisent sans relâche les hommes du prince. L’attaque d’un convoi d’or conduit par Guy de Gisbourne permet à Robin de nouer de tendres liens avec lady Marian, la filleule du roi Richard, dont les beaux yeux s’ouvrent soudain sur la misère des Saxons et l’arrogance des Normands.

Cinéma en plein-air 2018.

Séances
passées

mercredi 11 juillet 2018

Distribution

Réalisateurs : Michael Curtiz, William Keighley
Scénario : Seton I. Miller, Norman Reilly Raine
Interprètes : Errol Flynn, Olivia de Havilland, Basil Rathbone
Compositeur : Erich Wolfgang Korngold
Photographie : Tony Gaudio, Sol Polito, Howard Greene
Distributeur : Warner Bros France

Michael Curtiz

Michael Curtiz suit une formation d'acteur à l'Académie royale des Arts de Hongrie dont il est diplômé en 1906. En 1912, il commence sa carrière d'acteur et de metteur en scène en Hongrie. réalisant notamment l'un des premiers succès nationaux : Bánk Bán. Il arrive à Hollywood en 1926, où il dirige notamment sa femme Lili Damita ou encore Errol Flynn dans des films devenus de très grands classiques du cinéma : Capitaine Blood, La Charge de la brigade légère, et Les Aventures de Robin des Bois en 1938. Casablanca reste le sommet de sa carrière et lui vaudra son unique Oscar de meilleur réalisateur.

William Keighley

Initié à l'art théâtral lors d'un séjour à Paris, William Keighley devient acteur de 1905 à 1923, puis metteur en scène de théâtre. A l'avènement du parlant, William Keighley gagne Hollywood, où il débute comme directeur des dialogues et assistant.

Sous contrat avec la Warner, il aborde la réalisation en 1933. Réalisateur prolifique durant vingt ans, il signe quelques-uns des plus grands films de gangsters de la firme. Il signe également des films de guerre et des films d'action comme Les Aventures de Robin des Bois. Au sortir de la guerre, William Keighley tente une incursion dans la comédie avec Honeymoon mais revient vite à son genre de prédilection avec La dernière rafale.

Galerie photos

f7655704c04f5fad4a6f2f23ebddbde8OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO