Festival du film judiciaire de Laval

JEUDI 05 & VENDREDI 06 OCTOBRE 2017, au Cinéville de Laval

 

LIBERTÉS

« L’homme est condamné à être libre » déclarait Jean-Paul Sartre.
La notion clé de « liberté » divise les philosophes depuis le 19ème siècle. Si ce simple mot au singulier recherche encore sa définition, au pluriel, sa définition demeure précise. Il représente juridiquement l’ensemble des droits et des libertés essentiels pour l’individu assurés dans un état de droit. Lors de cette 9è édition du Festival du Film Judiciaire de Laval, Atmosphères 53, en partenariat avec la ville de Laval, l’Ordre des avocats au Barreau de Laval, la faculté de droit de Laval, le Contrat de ville de l’agglomération lavalloise et le Cinéville Laval, explorera cette notion fondamentale de notre société moderne.
Les spectateurs plongeront au cœur des années 60, marquées par la lutte pour les droits civiques aux USA. Les films Loving de Jeff Nichols et I am not your negro de Raoul Peck, nous questionnent sur les notions de liberté. Sont-elles naturelles, innées ou acquises grâce à des luttes populaires ? Deux grands réalisateurs français seront à l’honneur. Georges Lautner avec Le Septième juré, film phare du cinéma français, qui posera la question suivante : sommes-nous libres d’être coupables ? En clôture, nous aurons le privilège d’apprécier en avant-première le nouveau film du photographe-réalisateur Raymond Depardon. 12 jourscapte les premiers instants d’hospitalisation sans consentement, avant que la décision du juge des libertés ne soit donnée. La liberté devient-elle alors une notion subjective et relative ?
Des invités spécialistes apporteront un éclairage sur ces différentes déclinaisons du concept de liberté.
Bon festival !

JEUDI 05 / 18:00

LOVING, Jeff Nichols 
(2016 – USA,Grande Bretagne – 2h04)

Accompagné par Alain VIGNIER, Président de la section Laval / Mayenne de la Ligue des Droits de l’Homme et Frédéric MERCIER, critique de cinéma, membre de la rédaction de la revue Transfuge.

JEUDI 05  / 20:00

I AM NOT YOUR NEGRO, Raoul Peck
(2017 – USA, Suisse, France, Belgique – 1h34)

Accompagné par Alain VIGNIER, Président de la section Laval / Mayenne de la Ligue des Droits de l’Homme et Frédéric MERCIER, critique de cinéma, membre de la rédaction de la revue Transfuge.

VENDREDI 06 / 18:00

LE 7ème JURÉ, Georges Lautner
(2015 – France – 1h36)

Accompagné par Jean-Marie BRIGANT, Maître de conférence en droit privé et Yannick LEMARIE, critique de cinéma, président de l’association Atmosphères 53.

VENDREDI 06 / 20:30

AVANT-PREMIÈRE
12 JOURS, Raymond Depardon 
(2017 – France – 1h27)

Accompagné par Marion PRIMEVERT, magistrate conseillère du film et Catherine MENARDAIS, magistrate.

Cinq rendez-vous pour les collégiens et lycéens.

 

Pendant le festival, deux séances en matinée, et trois séances en après-midi leur sont réservées. Les élèves seront préparés aux séances par leurs enseignants et pourront bénéficier d’un accompagnement d’un professionnel du cinéma et/ou de la justice en salle.

Les films :

■ FIORE de Claudio Giovannesi (Italie, 2016, 1h49)
→ Accompagnement : Arnaud De Palo, Chef de service éducatif (Association pour l’Éducation renforcée, Vernioz) et Nicolas Thévenin, critique de cinéma, rédacteur en chef de la revue Répliques.

■ MA VIE DE COURGETTE de Claude Barras (Suisse, France, 2015, 1h06)
→ Accompagnement : David Mottais, directeur de la Sauvegarde Mayenne-Sarthe et Nicolas Thévenin, critique de cinéma, rédacteur en chef de la revue Répliques.

■ 1:54 de Yan England (Canada, 2016, 1h46)
→ Accompagnement : Nicolas Thévenin, critique de cinéma, rédacteur en chef de la revue Répliques et de Brigitte Chaffaut, association Resources, formations et prévention face aux discriminations, inégalités, harcélements… (sous réserve).

■ LE CIEL ATTENDRA de Marie-Castille Mention-Schaar (France, 2016, 1h44)
→ Accompagnement : Christophe Moreau, sociologue spécialiste de la jeunesse, et Nicolas Thévenin, critique de cinéma, rédacteur en chef de la revue Répliques.

Partenariat avec le Théâtre
et la Maison d’arrêt de Laval

APRÈS L’OMBRE, de Stéphane Mercurio (France, 1h30)
Projection au théâtre de Laval et à la Maison d’arrêt
En présence de la scénariste de la pièce.

Documentaire réalisé autour de la création UNE LONGUE PEINE (Compagnie des hommes – Didier Ruiz)
programmée jeudi 19 octobre 20:30, au Théâtre de Laval

« Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange ce mot qui signifie punition et chagrin en même temps. »

Ainsi s’exprime Didier Ruiz lorsqu’il entreprend la mise en scène de son dernier spectacle monté avec d’anciens détenus de longue peine. Dans le temps suspendu des répétitions on voit se transformer tous ces hommes – le metteur en scène y compris. Le film raconte la prison, la façon dont elle grave dans les chairs des marques indélébiles et invisibles. Il saisit le travail rigoureux d’un metteur en scène avec ces comédiens « extra ordinaires ». Et surtout il raconte un voyage, celui qui va permettre à cette parole inconcevable de jaillir de l’ombre pour traverser les murs.

9a6994ff6b5357533c8e69db5d01863a%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%