Reflets du cinéma : Peuples sans frontières

« L’art du cinéma consiste à s’approcher de la vérité des hommes, et non pas à raconter des histoires de plus en plus surprenantes. »

Jean Renoir

« La télévision fabrique de l'oubli. Le cinéma fabrique des souvenirs. »

Jean-Luc Godard


La 17e édition du festival Reflets du cinéma consacrée aux Peuples sans frontières se termine (les séances scolaires continuent jusqu'au 19 avril).


La soirée de clôture du festival a été marquée au Vox de Mayenne par la projection du très beau premier film de Daniela Seggiaro Nosilatiaj. La Belleza, récit sensible d'une tragédie de l'incompréhension.


Rosmeri Segundo : Yola dans Nosilatiaj. La Belleza

A la fin du film, la voix de Yola dit son retour au village, à sa place, parmi les siens. Pas tout à fait un retour à sa vie d'avant. Entre-temps, la terre a tremblé, ses cheveux coupés ont repoussé, son regard a changé.

Nous souhaitons que chacun des spectateurs du festival retourne à ses occupations, en gardant en mémoire les images, les sons, les histoires découverts tout au long de cette quinzaine. Nous espérons que les regards, ici aussi, auront un peu bougé et que, partout, chacun pourra disposer de ses cheveux, de son corps, de sa langue, de sa culture comme il l'entend.


Retours sur Reflets du cinéma : Peuples sans frontières

Tout a commencé... un samedi, sous un soleil radieux

Les 09 et 10 mars, les Reflets du court | Carte-blanche au Wapikoni mobile à l'Atelier des arts vivants de Changé ont constitué une mise en bouche consistante et passionnante : 15 courts métrages de belle facture venus des communautés des Premières Nations du Québec, accompagnés par Sophie Gergaud, anthropologue visuelle et présidente de l'association De la Plume à l'écran.

Tout a commencé... un mardi, sous la neige

Malgré les aléas météorologiques, les musiciens de Bajka, Anastasia Lapsui, Markku Lehmuskallio, Pierre de Vallombreuse, Irmeli Debarle et Dominique Samson Normand de Chambourg étaient au rendez-vous pour la soirée d'ouverture le mardi 12 mars au Cinéville de Laval.


Anastasia Lapsui et Markku Lehmuskallio - Laval, mardi 12 mars

Ensuite, 2 semaines de voyage cinématographique :

Des fictions, des documentaires, des légendes ancestrales, des récits à la première personne, des westerns, des langues, des chants, des expériences sensoriels... De nombreuses rencontres, des échanges, des moments de grâce.


Merci à tous nos invités, qui ont chacun contribué à la richesse de cette édition (par ordre d'apparition) : Sophie Gergaud, Bajka, Pierre de Vallombreuse, Anastasia Lapsui et Markku Lehmuskallio, Irmeli Debarle, Dominique Samson Normand de Chambourg, Julian Burger, Arnaud Jouve, François Fronty, Thierry Méranger, bocage (Claire Weidmann et Timothée Demoury), Corto Fajal, Clarisse Hahn, Sylvie Téveny, Yannick Lemarié, Alain Cabaux et Daniela Seggiaro.


Merci à tous nos partenaires institutionnels, aux salles de cinéma et autres lieux partenaires, aux mécènes, aux associations et structures culturelles locales qui se sont associés aux Reflets du cinéma.


Merci enfin à tous les bénévoles d'Atmosphères 53 et aux spectateurs pour leur fervent soutien à ce festival.


Rendez-vous en mars 2014
pour le festival Reflets du cinéma allemand.

Bis bald !
Reflets du cinéma : Peuples sans frontières
du 12 mars au 26 mars 2013

PrésentationAu jour le jour... Le festival au quotidienLes Films | Programmation généralePlans Séquences | La gazette du festivalLes Invités du festival | RencontresLes P'tits Reflets | Jeune publicExpositions | Conférences | ConcertAvec les scolaires...Informations pratiquesPartenaires et remerciementsL'Equipe du festival

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques