Les Tortues volent aussi
(Lakposhtha ham parvaz mikonand)




Dans un village du Kurdistan irakien, à la frontière de l'Iran et la Turquie, les habitants cherchent activement une antenne parabolique pour capter des nouvelles par satellite, car nous sommes à la veille de l'attaque des Américains en Irak...

Un garçon mutilé, venant d'un autre village, accompagné de sa petite soeur et son enfant, en fait la prédiction... La guerre s'approche de plus en plus...

Ce premier film tourné en Irak après la chute de Saddam Hussein n’a rien de « politiquement correct ». Il décrit d’une manière précise, avec de légères touches de fantastique, le quotidien des enfants qui ramassent et vendent les mines anti-personnel déversées sur le Kurdistan. C’est cruel et dérangeant : il est impossible de regarder ces enfants sans avoir le cœur serré.

« Je voudrais dédier ce film à tous les enfants innocents du monde qui sont victimes de la politique des dictateurs et des fascistes. » (Bahman Ghobadi)

Antoine Glémain
Iran, 2003
1h35

Réalisation et scénario : Bahman Ghobadi
Photographie : Shahriar Assadi
Musique : Housein Alizadeh
Interprètes : Soran Ebrahim, Avaz Latif, Saddam Hossein Feysal
Distribution : Bac Films
Critique (Engl.) - filmsufi.blogspot.com
Critique (Le Monde) - institutkurde.org
Critique (Libération) - institutkurde.org
Dossier - commeaucinema.com
Entretien (Engl.) - qantara.de
Site de Bahman Ghobadi (Engl., Persan)
Site du distributeur
Vidéo. Portrait de Bahman Ghobadi (Engl.)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques