Le Silence
(Sokhout)




Korshid, un garçon aveugle de 9 ans, vit seul avec sa mère dans un petit village du Tadjikistan. Tous les jours, une jeune fille, Nadareh, vient le chercher à l'arrêt de bus pour le conduire chez le luthier où il est apprenti accordeur. Un métier qui permet à sa mère de survivre tout juste et d'éviter l'expulsion.

Le Silence, c'est d'abord l'histoire d'une belle amitié et d'une totale complicité entre les deux adolescents. La jeune fille est le regard du garçon. Lui, en contrepartie, entend tout : l'eau, la rue, le croquant d'une croûte de pain. Mais il « entend » aussi la peur et la beauté. Ce sont les bruits de la ville et les voix étrangères qui le guident et l'entraînent, mais aussi le détournent de son trajet jusqu'à lui faire oublier sa destination, mettant ainsi en péril son emploi car son patron ne supporte pas bien cette fantaisie...

A l'image de son personnage principal, M. Makhmalbaf est à la recherche d'une musique.
Iran / Tadjikistan, 1998
1h15

Réalisation et scénario : Mohsen Makhmalbaf
Photographie : Ebrahim Ghafori
Interprètes : Tahmineh Normatova, Nadereh Abdelahyeva, Golbibi Ziadolahyeva, Hakem Ghassem, Araz M. Mohamadli
Distribution : MK2 Diffusion
Critique (Engl.) - grunes.wordpress.com
Critique - wsws.org
Dossier de presse
Entretien avec Mohsen Makhmalbaf (2009) - ecrannoir.fr
Mohsen Makhmalbaf - dilap.com
Site de la Makhmalbaf Film House

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques