Le Foulard bleu
(Rusari abi)




Rashul Rahmani est veuf depuis 9 ans et vit seul avec sa fille. Propriétaire d'une vaste exploitation maraîchère, c'est un patron généreux. Pour aider une ouvrière dans la misère, il accepte d'employer sa soeur, Nobar dont il tombe amoureux. Mais les conventions sociales interdisent qu'un patron ait une relation avec une de ses ouvrières et Nobar garde ses distances. Elle repousse Rashul jusqu'au jour où elle comprend que son amour est sincère.

Le Foulard bleu
met en scène une histoire d'amour impossible et nous plonge avec subtilité au coeur d'un mélodrame classique : le combat, calme mais déterminé, de deux êtres qui s'aiment. Les personnages sortent peu à peu de l'ombre, ils deviennent doucement mais surement merveilleux jusqu'à l'évidence. Et c'est cette évidence qui aura raison des conventions qui tentent tout ce qui est possible pour empêcher cet amour d'exister. Et, au passage, la réalisatrice s'en prend à un certain nombre de clichés comme ceux qui habillent habituellement la figure du masculin dans la société iranienne.

Willy Durand
Iran, 1994
1h25

Réalisation et scénario : Rakhshan Bani-Etemad
Photographie : Aziz Sa'ati
Musique : Ahmad Pezhman
Interprétates : Ezzatolah Entezami, Fatemah Motamed-Aria, Golab Adineh, Afsar Asadi, Jamshid Esmaikhani, Aïssar Asadi, Farhad Aslani, Reza Faïazi, Farahari, Nadia Galchin
Source : Farabi Cinema Foundation
Critique (Engl.) - notcoming.com
Rakhshan Bani-Etemad (Engl.) - qantara.de
Rakhshan Bani-Etemad - dilap.com
Veiled Voice and Vision in Iranian Cinema : The Evolution of Rakhshan Banietemad's Films (Hamid Naficy) - iranchamber.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques