10 + 4
(Dah be alaveh Chahar…)




Au départ de 10 + 4 il y a l'idée d'Abbas Kiarostami qui propose à Mania Akbari, l'interprète principale de son film Ten, de réaliser une suite et le début du film ressemble effectivement beaucoup à Ten.

Mania Akbari conduit, son fils occupe le siège passager. Il a grandi mais n'a pas beaucoup changé sur le fond. Puis des femmes montent dans la voiture et c'est l'occasion de nouveaux dialogues. Mais peu à peu le film s'affranchit du dispositif de Ten pour trouver sa propre identité. Mania Akbari prend son film en main au moment même où le film devient très personnel : on apprend qu'elle est atteinte d'un cancer. Elle passe à l'arrière de la voiture. Dorénavant en plus des questions liées à la liberté il est question de vie, de mort, de bonheur et de poésie quand une passagère chante une ode au vin qui nous renvoie au poète Omar Khayyam.

Willy Durand
Iran, 2007
1h20

Réalisation : Mania Akbari
Scénario : Mania Akbari d'après une idée de Abbas Kiarostami
Photographie : Tooraj Aslani, Kohyar Kalari, Faraz Heydari, Mania Akbari
Interprètes : Mania Akbari, Amin Maher, Behnaz Jafari, Roya Akbari, Mina Hamidi, Maedeh Tahmasebi, Bahareh Mosadeghiyan, Jinous Azadegan, Ramin Rastad
Source : Sheherazad Media International
Critique - cinefemme.be
Critique - humanite.fr
Fiche de l'ACID - lacid.org
Site de Behnaz Jafari (Engl.)
Site du distributeur (Engl.)
Site officiel de Mania Akbari (Engl.)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques