Bashu, le petit étranger




Bashu, un petit garçon, vit dans une ville frontalière pendant la guerre Iran-Irak. Ayant perdu sa famille et sa maison, il s'enfuit vers une région plus éloignée du front et échoue dans le nord du pays. Une mère de famille décide de lui venir en aide...

Pour l'historien Mamad Haghighat, auteur du livre L'Histoire du cinéma iranien, 1900-1999 (Editions Centre Georges Pompidou), Bashu, le petit étranger est l'un des premiers films à avoir critiqué la guerre. Il déclare : "A l'époque, un film ne devait pas critiquer les conséquences négatives de la guerre contre l'Irak. Mais Bashu, le petit étranger montre que le mari de Naïe, allé à la ville chercher du travail puis parti à la guerre comme soldat, revient avec une main coupée : ça, c'est une sorte de critique vis à vis de la guerre. C'est un des premiers films à avoir critiqué la guerre. Il est resté interdit trois ou quatre ans sans sortir en Iran, et n'est sorti principalement qu'en France."
Iran, 1985
2h

Réalisation et scénario : Bahram Beyzai
Photographie : Firouz Malekzadeh
Interprètes : Adnan Afravian, Sussan Taslimi, Parviz Purhoseini
Distribution : Carlotta Films
Bahram Beyzai (Engl.) - iranchamber.com
Critique - cineclubdecaen.com
Dossier - abc-lefrance.com
Dossier pédagogique - collegeaucinema37
Dossier pédagogique - e-media.ch
Dossier pédagogique CNC - site-image.eu
Le cinéma de guerre iranien (Alain Brunet) - atmospheres53.org
Site de Bahram Beyzaie (Engl.)
Un autre cinéma de guerre, par A. Devictor (Festival de Fribourg 2006) - lagruyere.ch

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques