Hunger


Les six dernières semaines de la vie de Robert Gerard Sands, alias Bobby Sands, membre de l'IRA, mort en prison en 1981 après une longue grève de la faim, dans la prison de Maze en Irlande du Nord.

Le film de Steve McQueen est d'abord un choc car la répression, les passages à tabac et les tortures dont les grévistes sont les victimes sont filmées frontalement. Ce n'est que peu à peu que la figure de Bobby Sands se distingue des autres. C'est très habile de la part du réalisateur car ainsi nous ne sommes pas dans un film "classique" avec son héros mais dans une tentative de montrer comment un homme dans un certain contexte peut devenir un symbole et comment celui-ci ne peut plus faire marche arrière. Il y a à ce sujet un moment vraiment très intense dans le film lorsque Bobby Sands reçoit un prêtre et qu'ils débattent tous les deux du sens de cette situation. Le film prend alors une dimension philosophique qui le met bien loin devant d'autres films qui se contentent d'une reconstitution historique. Oui, il ne faut pas oublier l'histoire de Bobby Sands mais il s'agit aussi de la penser.

Willy Durand
Royaume-Uni, 2008
1h30

Réalisation : Steve McQueen
Scénario : Enda Walsh, Steve McQueen
Photographie : Sean Bobbitt
Musique : David Holmes, Leo Abrahams
Interprètes : Michael Fassbender, Liam Cunningham, Stuart Graham, Laine Megaw, Brian Milligan, Liam McMahon, Karen Hassan, Frank McCusker, Lalor Roddy
Distribution : MK2 Diffusion
Critique - arte.tv
Critique - cahiersducinema.com
Critique - cineclubdecaen.com
Critique - critikat.com
Critique - lesinrocks.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du film
Site du film (anglais)
Steve McQueen - cinema.fluctuat.net

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques