Cuba son


Après avoir parcouru le monde avec sa salsa, Azuquita, un musicien panaméen, s’en va découvrir Cuba. Dans les années 40, le grand salsero Camille Rodriguez, son père, y fut une star.

Le fils est accueilli en enfant prodige par les camarades musiciens du père. Ils ont pas mal vieilli, mais n’ont rien perdu de leur verdeur et ont formé un groupe, Los Jubilados (les retraités). Pour Azuquita, la rencontre est une plongée dans ses racines. Oubliant, provisoirement, sa salsa, il va vivre au rythme du « son » cubano (qui à l'origine désigne une fête où l'on danse et l'on chante et que les musicologues définissent comme « l'expression même de l'identité culturelle du peuple cubain »), fruit de la fusion afro-hispanique. Ce style musical cubain met en scène l'improvisation entre un soliste et un chœur qui reprend le refrain...

Dans le film d'Yves Billon, il n'y a pas de commentaire et le film n'en a pas besoin car l'histoire et toutes les émotions qu'elle génère passent par l'image et les chansons interprètées par Los Jubilados.Autant dire que l'énergie ne manque pas dans ce film, de la vie à l'état pur et on en redemande...
Cuba / France, 2002
1h30

Réalisation, scénario et photographie : Yves Billon
Son : José Batista, César Salazar
Interprètes : Mario Carcasès Amabile, Gualberto Ferrer Bonne, Luis La Rosa Castellanos, Jeronimo Ibarra, Jorge Orestes Ribeaux, Fernando Maso Duany, Inaudis Paisan Mallet, et la population de Santiago de Cuba
Distribution : Action Gitanes
Azuquita - site officiel
Los Jubilados - montunocubano.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques