Un conte d'été polonais
(Sztuczki)


Au cours de l’été de ses 10 ans, dans un décor baigné par le soleil, Stefek observe les trains défiler dans la petite gare de son village polonais. Elevé par sa mère qui tient une modeste épicerie, et épaulée par sa grande soeur de 17 ans, il ne perd pas espoir que son père revienne.

Il s'amuse de bouts de ficelles et se persuade qu'il peut jouer avec le destin. Un jour, assis avec sa soeur sur le banc de la gare, Stefek voit un homme, monter dans un train. Il est persuadé qu'il s'agit de son père. Il séjourne près de la gare en semant ses pièces de monnaie sur les rails et en jouant de ses soldats de plomb "porte bonheur" pour que le destin lui sourit et fasse revenir son père.

Le film nous emmène dans l'univers lumineux d'une région pauvre de Pologne, et nous offre son goût pour les choses simples et les belles valeurs de l'enfance. Naïveté, espoir et observation sont diffusés dans ce film comme un antidote au monde atteint par la peur, le repli sur soi et l'aveuglement.
Pologne, 2007
1h30

Réalisation et scénario : Andrzej Jakimowski
Photographie : Adam Bajerski
Musique : Tomasz Gassowski
Interprètes : Damian Ul, Ewelina Walendziak, Rafal Guzniczak, Tomasz Sapryk, Iwona Fornalczyk, Joanna Liszowska, Grzegorz Stelmaszewski
Distribution : KMBO
Critique - benzinemag.net
Critique - critikat.com
Critique - liberation.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques