Mondovino




Depuis les tout-puissants milliardaires de Napa en Californie, en passant par les rivalités entre deux dynasties aristocratiques florentines, jusqu’aux batailles de trois générations d’une famille bourguignonne, qui résiste pour conserver ses quelques hectares de vigne, Mondovino met en scène sur trois continents la saga des successions dans le monde du vin. Mais toutes ces luttes ne sont-elles pas secondaires aux exploits d’un corsaire espiègle de Bordeaux portant allègrement la bonne parole de la modernité de l’Italie à l’Argentine en passant par New York ? Le vin est un symbole de la civilisation occidentale depuis des millénaires. Mais, jamais auparavant, le combat pour son âme n’avait été aussi féroce. Il n’y eut jamais non plus, tant d’argent et de gloire en jeu. Cependant, l’ordre de bataille n’est pas celui auquel on s’attend : locaux contre multinationales, ou simples paysans contre capitaines d’industrie. Dans le monde du vin, les suspects habituels ne sont jamais où on les attend.

Voir Jonathan Nossiter, le réalisateur du très beau Sunday et de Signs and wonders, se lancer dans un documentaire fleuve sur un sujet aussi original que le vin peut paraître très étonnant. La surprise s'avère très vite en être une tant le film enthousiasme. Il nous amène à participer avec lui à un véritable travail d'enquête fourmillant de détails qui deviennent très vite d'une grande importance. C'est captivant parce qu'on s'amuse beaucoup tout en apprenant une multitude de choses, l'histoire est plein de rebondissements et de personnages parfaitement croqués par la caméra du réalisateur. A consommer sans aucune modération.
USA, 2004
2h10

Réalisation et scénario : Jonathan Nossiter
Interprètes : Dans leurs propres rôles la famille de Montille, la famille Mondavi, Michel Rolland, Robert Parker, la famille Frescobaldi, Michael Broadbent, Neal Rosenthal
Distribution : Diaphana

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques