Kiki la petite sorcière
(Majo no takkyubin)




Kiki vient d'avoir 13 ans, et comme toute apprentie sorcière à cet âge, elle doit maintenant partir s'installer durant un an dans une ville de son choix pour parfaire son apprentissage et démontrer sa capacité à vivre seule. Accompagnée de Jiji, son chat parlant, elle arrive donc à Korico, au bord de la mer, où elle travaille comme livreuse pour Osono, une boulangère, se servant de son balai comme moyen de transport... C'est le commencement d'une longue série d'aventures et de rencontres fantasques et insolites…

Ce film d'animation du désormais célèbre Hayao Miyazaki, date de 1989, mais est inédit en France et à l'instar de Le Château dans le ciel, sort en salles seulement maintenant suite au succès ces dernières années de Princesse Mononoké ou du Voyage de Chihiro. Il est encore question ici du récit d'apprentissage d'un personnage féminin, qui doit prendre son destin en main et faire face à une série d'épreuves et d'embûches jalonnant son parcours initiatique, et l'on peut voir ici, derrière l'apparente futilité du film, la subtile symbolique du passage de l'enfance à l'adolescence. Comme souvent chez Miyazaki, des éléments de narration qui relèvent du merveilleux ou du fantastique sont intégrées à une histoire plongée dans un quotidien bien réel, et les deux se côtoient ici admirablement. Le graphisme est quant à lui somptueux, le trait limpide et le rythme de l'ensemble particulièrement enlevé et gracieux. Encore une réussite indéniable pour le maître japonais de l'animation, qui décidément n'en finit plus de nous enchanter…

Yoan Le Blevec
Japon, 1989
1h40

Réalisation et scénario : Hayao Miyazaki d'après une histoire originale de Eiko Kadono
Musique : Joe Hisaishi
Distribution : Gaumont

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques