Central do Brasil
(Central do Brazil)




Dora, une ex-institutrice, est écrivain public à la gare de Rio. Parmi ses clients, Ana et son fils Josué. Celui-ci ne connaît pas son père et espère le retrouver grâce à un courrier.

Lorsque Dora rentre chez elle, elle relit les lettres et fait le tri avec sa voisine Irène. Quelques-une sont envoyées, d'autres jetées et la plupart finissent dans un tiroir comme celle de Josué. Ana et Josué reviennent voir Dora pour envoyer une nouvelle lettre. En partant, Ana est renversée par un bus et meurt. Dora, d'abord insensible au désarroi du petit garçon, décide de l'aider à retrouver son père.

Un superbe film, plein d'humanité et de justesse. Les deux acteurs, pourtant très dissemblables (Fernanda Montenegro est une comédienne de théatre chevronnée, alors que le personnage de Josué est joué par un petit crieur de chaussures qui n'avait jamais vu un film avant d'être engagé par salles), nous font partager leur évidente connivence.

Antoine Glémain
Brésil, 1998
1h45

Réalisation : Walter Salles
Scénario : Joao Emanuel Carneiro, Marcos bernstein et Walter Salles
Image : Walter Carvalho
Son : Jean-Claude Brisson
Montage : Isabelle Rathery et Felipe Lacerda
Musique : Antonio Pinto et Jacques Morelembaum
Interprètes : Fernanda Montenegro, Vinicius de Oliveira, Marilia Pera, Soia Lira
Distribution : Mars Films
Dossier pédagogique CNC - site-image.eu

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques