Vipère au poing




Premier volet d'une trilogie autobiographique, Vipère au poing raconte l'enfance de Jean Rezeau. En 1922, après le décès de leur grand-mère paternelle qui en avait la charge, le jeune garçon et son frère Ferdinand retrouvent leurs parents revenus d'Indochine. Mais les relations avec la mère, vite surnommée "Folcoche", association de "folle" et "cochonne", vont prendre une tournure cauchemardesque. Celle-ci n'hésitera pas à tondre les deux enfants, à mal les nourrir et à planter sa fourchette dans leurs mains.

Vipère au poing est l'adaptation du premier roman, largement autobiographique, d'Hervé Bazin. C'est le jeune Jules Sitruk qui joue le rôle de l'écrivain, enfant. Catherine Frot, qui joue le rôle très fort de Mme Rézeau, dite "Folcoche", revient sur son travail de comédienne : "J'avais envie d'aller vers des choses un peu démoniaques, hors normes, théâtrales même. Je me suis inspirée de photos des années 20-30. Certains visages de femmes comme Sarah Bernhardt, Colette. La préparation physique, l'allure, le maquillage, la coiffure ont été très importants. J'ai pensé aussi à l'expressivité du jeu de l'acteur dans le cinéma muet."
France, 2004
1h40

Réalisation et scénario : Philippe De Broca d'après l'oeuvre de Hervé Bazin
Photographie : Yves Lafaye
Musique : Brian Lock
Interprètes : Catherine Frot, Jules Sitruk, Jacques Villeret, William Touil, Richard Bremmer, Sabine Haudepin, Pierre Stévenin
Distribution : Rezo Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques