Eleni




Eleni (La terre qui pleure) est le premier opus d’une trilogie épique dont le personnage principal est une femme. Enfant, adolescente, épouse, mère et femme isolée, elle va connaître le sort des réfugiés, affronter la mort, l’exil mais aussi l’amour et la passion tragique. Son nom Eleni (Hélène) est tout un symbole. L’histoire se déroule entre les années 1919 et 1949 et suit le destin des réfugiés tel qu'il a été décrit par les gens qui ont "vécu les peines et les épreuves de l'Hellénisme et l’histoire du XXème siècle."

« Le personnage principal du film est Eleni. On suit l’histoire de cette femme à partir du moment où elle arrive à Odessa en tant que réfugiée avec une autre famille de réfugiés grecs. Son histoire personnelle permet évidemment d’observer le cadre historique et politique de la Grèce à cette époque. Le personnage d’Eleni est l’incarnation de la figure du réfugié, de l’exilé, de l’errant, du dépossédé. Eleni, exilée d’Odessa depuis l’enfance, d’où elle est partie. Une famille grecque la trouve sur le port, en pleurs, seule, sans famille et la recueille. Son existence est définie par l'absence de domicile, de foyer. C'est une personne qui, ayant vécu un siècle de déracinement constant, et ayant toujours cherché désespérément un port d’attache solide, traverse un destin impitoyable. » (T. Angelopoulos)
Grèce / Italie, 2004
2h50

Réalisation : Théo Angelopoulos
Scénario : Théo Angelopoulos, Tonino Guerra, Petros Markaris, Giorgio Silvani
Photographie : Andreas Sinanos
Musique : Eleni Karaindrou
Interprètes : Alexandra Aidini, Nikos Poursadinis, Giorgos Armenis, Vasilis Kolovos, Eva Kotamanidou, Toula Stathopoulou
Distribution : Bac Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques