La Mauvaise éducation
(La Mala educacion)




Deux garçons, Ignacio et Enrique, découvrent l'amour, le cinéma et la peur dans une maison religieuse au début des années 60. Le père Manolo, directeur de l'institution et professeur de littérature, est témoin et acteur de ces premières découvertes. Ces trois personnages vont se revoir deux autres fois : à la fin des années 70 et en 1980. Cette ultime rencontre marquera la vie et la mort de l'un d'entre eux...

La Mauvaise éducation est le quinzième film de Pedro Almodovar. Mais ce film aurait en fait dû être un des premiers du réalisateur car le projet de ce film remonte aux années 60. Il n'avait jamais été tourné car Almodovar remaniait sans cesse le scénario.

Le film est très intime et construit d'une multitude d'éléments autobiographiques ce qui ne fait du film une autobiographie, le réalisateur s'étant inspiré d'évènements liés à une époque qu'il a bien connu et qui a vu la naissance de la « movida » (« nouvelle vague » espagnole). Pedro Almodovar considère son film comme un film noir. Pourtant on pourrait dire aussi que le film relève de la comédie car l'humour y est omniprésent. C'est une des grandes forces d'Almodovar de pouvoir ainsi jouer sur différents registres.
Espagne, 2003
1h50

Réalisation et scénario : Pedro Almodovar
Photographie : José Luis Alcaine
Musique : Alberto Iglesias
Interprètes : Gael Garcia Bernal, Fele Martinez, Javier Camara, Lluis Homar, Francisco Boira, Alberto Ferreiro, Daniel Gimenez Cacho, Roberto Hoyas
Distribution : Pathé Distribution

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques