Son Frère




Thomas apprend qu’il fait une rechute d’une maladie du sang dont il a déjà souffert. Il décide alors de reprendre contact avec Luc, son jeune frère homosexuel qu’il n’a pas revu depuis longtemps, pour lui confier la gravité de son état. Tandis que Claire, sa petite amie, prend progressivement ses distances, Thomas semble, pour la première fois de sa vie, s’intéresser à la vie privée de Luc. Ensemble ils vont se redécouvrir, se rapprocher, s’aimer, alors que la maladie de Thomas évolue inéluctablement. Ensemble, ils traverseront l’épreuve des traitements hospitaliers, de la souffrance, jusqu’au dernier voyage dans la maison familiale, au bord de l’océan.

Son frère est un film d’une intensité rare et bouleversante, pour lequel le réalisateur s’est effacé devant la force de son sujet et la conviction de ses interprètes. Il se « contente » d’observer le rapprochement de ces deux frères que la vie avait séparés, en filmant l’indicible, le non-dit, la compassion, le silence. Après avoir montré la passion et l’étreinte amoureuse dans Intimité, Patrice Chéreau continue de traquer les corps au plus près et n’hésite pas à montrer la dégradation physique. Son frère est un film sur la renaissance de l’amour et l’acceptation impossible de la mort. Spectateur du drame intime qui se joue, mais aussi de l’apaisement que procure aux deux frères leurs retrouvailles, on ne peut qu’être touché par ce très beau film.
France, 2003
1h35

Réalisation : Patrice Chéreau
Scénario : Patrice Chéreau, Anne-Louise Trividic d’après le roman de Philippe Besson
Photographie : Eric Gautier
Musique : Marianne Faithfull
Interprètes : Bruno Todeschini, Eric Caravaca, Nathalie Boutefeu, Catherine Ferran, Sylvain Jacques, Robinson Stévenin, Maurice Garrel
Distribution : Pyramide

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques