25 watts




Trois copains, Leche, Javi et Seba, s’ennuient. Alors ils traînent dans les rues de leur quartier de Montevideo. Leche marche dans une crotte de chien. Pour lui, c’est un signe de malchance pour toute la journée. Prochainement, il devrait passer un examen d’italien, mais les événements l’empêchent de se concentrer et de le préparer sérieusement. Javi a terminé ses études, il travaille, mais son job le déprime. Son seul réconfort, c'est Maria, sa petite amie. Mais elle s'apprête à le quitter... Quant à Seba, il fait de curieuses rencontres qui l’empêchent de visionner le film porno qu’il vient de louer au vidéo club...

Rare film uruguayen et premier long métrage de Juan Pablo Rebella et Pablo Stoll, 25 watts ne nous propose pas une vision bien réjouissante de la vie à Montevideo. Les réalisateurs l'ont écrit alors qu'ils avaient 20 ans, c'est-à-dire l'âge de leurs personnages. Le film ne se veut donc pas spécialement représentatif de la jeunesse uruguayenne mais plutôt une occasion pour les réalisateurs de parler d'eux. Le film fait preuve de beaucoup de libertés formelles et peut être considéré comme apportant vraiment du neuf dans le cinéma de l'Amérique latine.

Willy Durand
Uruguay, 2003
1h32

Réalisation et scénario : Juan Pablo Rebella, Pablo Stoll
Photographie : Bárbara Álvarez
Musique : El Peyote Asesino, Los Mockers, Buenos Muchachos, Motivos Navideños, Exilio Psiquico, Zero
Interprètes : Daniel Hendler, Jorge Temponi, Alfonso Tort, Roberto Suárez, Carolina Presno, Federico Veiroj, Valentín Rivero, Valeria Mendieta
Distribution : Heliotrope Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques