Turning gate
(Saenghwalui balgyeon)




Gyung-soo est un jeune acteur à la dérive. Le dernier film qu'il a tourné n'a pas marché et on lui impute cet échec. Il reçoit un coup de fil inattendu de Seong-wu (ivre), un ami écrivain qu'il n'a pas vu depuis longtemps. Ce dernier vient de voir son film et tient à lui présenter une admiratrice, Myung-sook. Gyung-soo rend visite à son ami qui ne l'attendait pas... Il fait la connaissance de Myung-sook mais n'en tombe pas amoureux. Il décide de partir et de rendre visite à ses parents. Dans le train, il fait la rencontre d'une autre femme, encore plus attirante, Sun-young...

Le quatrième film de Hong San-soo (réalisateur des magnifiques Le Jour où le cochon est tombé dans le puits, Le Pouvoir de la province de Kangwon et La Vierge mise à nue par ses prétendants) est une comédie au charme extraordinaire. Il est bien difficile d'expliquer la manière dont il s'y prend pour nous charmer à ce point mais cela fonctionne parfaitement. Cela relève d'une sensibilité et d'une poétique, d'un cadre parfait et d'une grande liberté pour les comédiens. Un vrai ravissement.

Willy Durand
Corée, 2003
1h55

Réalisation et scénario : Hong Sang-soo
Photographie : Choi Young-Taek
Musique : Won Il
Interprètes : Kim Sang-kyung, Ye Ji-won, Chu Sang-mi, Kim Hak-sun
Distribution : MK2 Diffusion

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques