Moderato cantabile


Dans une petite ville bourgeoise des bords de la Gironde, Anne Desbaredes, femme d'un riche industriel, s'ennuie à mourir et son fils Pierre est à la fois son seul amour et sa seule occupation. Il étudie le piano et, en ce moment, une sonatine qu'il doit jouer Moderato cantabile.

C'est au cours d'une de ses leçons en présence de sa mère, que retentit un cri affreux: une femme vient d'être assassinée dans le café en face de chez le professeur de piano. Voilà de quoi rompre la monotonie de l'existence d'Anne qui, en parlant du drame, fait la connaissance de Chauvin, un jeune ouvrier…

Adapté du roman éponyme de Marguerite Duras, Peter Brook met en scène une histoire d’amour atypique tout en brossant le portrait d’une femme dont le désir se réveille. Il disait : “Le mouvement du film est violent parce qu’on voit une femme commencer dans un état et finir dans un autre ; entre-temps, elle passe par toutes les passions et toutes les émotions humaines.”
France, 1960
1h30

Réalisation : Peter Brook
Scénario : Peter Brook, Gérard Jarlot, Marguerite Duras d’après son roman
Photographie : Armand Thirard
Musique : Anton Diabelli
Interprètes : Jeanne Moreau, Jean-Paul Belmondo, Didier Haudepin, Valéric Dobuzinsky, Pascale De Boysson, Colette Régis
Distribution : Tamasa
Duras, la précision du hasard. Dominique Hasselmann - remue.net
Interview de Marguerite Duras, de Peter Brook et de Jeanne Moreau (ORTF, 1960) - ina.fr
Marguerite Duras interviewe Jeanne Moreau (vidéo, 1965) - ina.fr
Thema : Marguerite Duras - artepro.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques