Moi et mama mia
(Mig og mama mia)




Rikke, âgée de 11 ans, vit seule avec son père dans un quartier pauvre de Copenhague. C'est une petite fille comme toutes les autres, qui à l'école a des amis gentils, une enseignante compétente qu'elle aime beaucoup. Sa mère est morte et Rikke a pris en charge certaines tâches ménagères. Cependant, quelque chose lui manque. Son père fait de son mieux mais il ne remarque pas les rêveries de sa fille : elle veut faire revenir sa mère.

Un poney dans la ville

Charlotte, l'institutrice bien-aimée de Rikke, parle à l'école de Pégase - le cheval qui était le symbole des poètes et pouvait ramener les morts du ciel. Rikke s'aperçoit qu'une marque de cornflakes organise un concours ayant pour prix un poney ; elle est sûre que c'est la façon de parvenir à ses fins. Elle participe au concours et un jour, un agent de publicité arrive dans sa rue étroite avec un superbe poney jaune.

Même si les grandes villes ne sont pas faites pour les chevaux et la nature, Rikke insiste pour garder le poney : on l'installe dans son appartement. Le père n'est pas content ; les voisins, eux, pensent que c'est très bien et trouvent même la situation amusante.

La présence du poney dans le quartier entraîne un changement complet pour la petite fille, certains voisins, le père et l'institutrice et surtout pour Ludvig le clochard, le seul à savoir tout sur les animaux. Avec sa détermination féminine, Rikke prouve que le mythe de Pégase n'est pas tout à fait faux mais qu'il est plus d'actualité que jamais.

Erik Clausen, réalisateur et acteur

Né en 1942, metteur en scène, acteur, peintre, scénariste, Erik Clausen possède des talents extrêmement variés. Il a abordé différents domaines artistiques, mais ces dernières années il s'est principalement consacré au cinéma, pour lequel non seulement il écrit, mais aussi il joue.

Le premier film d'Erik Clausen, The Casablanca circus (1981), a reçu un Oscar aux Etats Unis et en tchécoslovaquie ; l'actrice principale Helle Fastrup a reçu un Bodil (l'Oscar du cinéma danois) pour son interprétation.

Son deuxième film, Felix (1982), qui traite de la solitude et de l'isolement des personnes âgées, a obtenu un grand succès. L'actrice principale, Tove Maës, a reçu un Bodil pour son rôle de retraitée qui décide de se révolter.

Le troisième film de Clausen, Rocking silver, au sujet de musiciens sans succès qui se font vieux, est sorti en décembre 1983. The dark side of the moon, sorti en mars 1986, a été élu meilleur film danois par la Danish film critics. depuis, le film a obtenu plusieurs prix partout dans le monde et l'acteur principal Peter Thiel a remporté le Silver Tucano comme meilleur acteur au FestRio 86. Erik Clausen a ensuite mis en scène Roméo et Juliette (1988) avant de tourner Moi et mama mia en 1989. Son dernier film d'une liberté étonnante, tourné en Uruguay, s'intitule Tango.
Danemark, 1989
1h25

Réalisation : Erik Clausen
Interprètes : Christina Haagensen, Michael Falch, Tammi Ost, Leif Sylvester Petersen, Elsebeth Nielsen

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques