Oasis




Jong-du est un jeune homme un peu « attardé » et imprévisible. Lorsqu'il sort de prison, il s'agit pour lui de reprendre une vie normale. Ses recherches d'emploi n'aboutissent que rarement et quand il en trouve un, il ne garde pas très longtemps tant il est incontrôlable. Alors qu'il livre des repas, il découvre Gong-ju, une jeune femme souffrant d'une grave paralysie cérébrale et presque abandonnée à elle-même par sa famille. Un jour il s'introduir chez-elle et la viole. En partant il laisse son numéro de téléphone. Quelques jours plus tard, Gong-ju lui téléphone...

Oasis est un film audacieux et poétique. Jong-du et Gong-ju vont tenter de vivre leur amour alors qu'ils n'en ont pas le droit du point de vue de la société. Ils font la preuve de ce qui normalement devrait aller de soi : ils ont des sentiments et ils sont parfaitement en mesure de les vivre. Le film est très touchant et bouleverse nos repères. En effet, si dans un premier temps, Jong-du ne nous est pas du tout sympathique parce qu'il est souvent brutal et inconséquent, dans un second temps on découvre un être attentif et affectueux. Comme tout un chacun, il est capable du meilleur comme du pire.

Willy Durand
Corée, 2003
2h10

Réalisation et scénario : Lee Chang-dong
Photographie : Choi Young-taek
Musique : Lee Jae-jin
Interprètes : Sol Kyung-gu, Moon So-ri, Ahn Nae-sang, Ryoo Seung-wan, Chu Gui-jeong, Kim Jin-ji, Sohn Byung-ho, Yoon Ga-hyun
Distribution : Les Grands Films Classiques

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques