Lake Tahoe
(Te acuerdas de lake Tahoe ?)


Sur un coup de colère, Juan, 16 ans, s'en va de chez-lui. Il prend la voiture mais sur la route il percute un poteau télégraphique. Comme la voiture ne redémarre pas il part à la recherche d'un garagiste... Quand il se décide à rentrer chez-lui à pied, sa mère est enfermée dans la salle de bains et son petit frère joue dans le jardin.

Dans cette petite ville le temps ne passe pas...

Tout pourrait nous laisser penser que nous sommes en face d'un film essentiellement constitué d'un dispositif : de longs plans fixes proche de la photographie, des écrans noirs, très peu de dialogues et un récit qui ne semble pas vraiment progresser. Pour autant il n'en est rien et on finit très vite par oublier cet aspect des choses car peu à peu et très subtilement l'histoire se révèle et en la découvrant on comprend parfaitement les choix de Fernando Eimbcke (dont le premier film, Temporata de patos, était déjà assez singulier). Difficile d'en dire plus sans dévoiler l'histoire de ce film qui aurait dû bénéficier d'une meilleure couverture médiatique.

Willy Durand
Mexique, 2007
1h25

Réalisation : Fernando Eimbcke
Scénario : Fernando Eimbcke, Paula Markovitch
Photographie : Alexis Zabe
Interprètes : Diego Cataño, Juan Carlos Lara, Héctor Herrera, Daniela Valentine, Yemil Sefami
Distribution : Ad Vitam
Critique - arte.tv
Critique - cahiersducinema.com/forum
Critique - critikat.com
Critique - fluctuat.net
Critique - lemonde.fr
Critique - objectif-cinema.com
Critique - telerama.fr
Critique et entretien - humanite.fr
Dossier - commeaucinema.com
Entretien (Fernando Eimbcke) - lemonde.fr
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques