Charlie et la chocolaterie
(Charlie and the chocolate factory)


Au fin fond d’une petite ville vit Charlie Bucket. Son grand-père Joe, nostalgique du temps où il travaillait pour la grande chocolaterie de Willy Wonka, lui raconte comment cet inventeur de génie a dû fermer son usine pour reprendre ensuite sa prodigieuse activité le plus grand secret.

Un jour, Willy fait paraître une annonce conviant cinq enfants à visiter sa fabrique avec un cadeau surprise pour le plus méritant. Dans le monde entier, c’est à qui trouvera les tickets d’or cachés dans cinq barres de chocolat. La chance sourit à Augustus Gloop, glouton qui ne songe qu’à se gaver de friandises avec l’assentiment de sa mère, à Véruca Salt, peste gâtée par un père richissime, à Violet Beauregard, sportive mâchonnante en quête de tous les records sous l’œil d’une mère admirative, enfin, à Mike Teavee, garçonnet vaniteux drogué de jeux vidéo avec l’accord d’un père démissionnaire. Et puis, miracle, grâce à un dollar trouvé dans la rue, Charlie achète une tablette où se trouve le dernier ticket gagnant.

La visite commence pour les cinq enfants accompagnés d’un de leurs parents, dont Charlie et Joe. Ils entrent dans l’univers enchanté, coloré et entièrement comestible de Willy, dont les ouvriers, les Oompa Loompa, lilliputiens agiles et joyeux qu’il a ramenés d’un pays lointain, adhèrent à cette vie concentrationnaire. Élégant, excentrique, affable mais distant, Willy a créé ce monde magique pour oublier son enfance avec un père, dentiste castrateur. Le périple s’avère, pour les enfants, un voyage initiatique où chacun d’eux est puni et éliminé en fonction de ses défauts : Augustus plongé dans la rivière de chocolat, Violet transformée en boule de chewing-gum myrtille, Véruca jetée aux ordures par des écureuils qui la prennent pour une noix pourrie et Mike téléporté et miniaturisé dans un écran de télévision. Reste Charlie, dont l’authenticité et la générosité ont conquis Willy, qui lui propose de devenir son héritier. Charlie refuse pour ne pas quitter sa famille mais aide, avec succès, Willy à renouer avec son père. Wonka, maintenant convaincu des bienfaits de la vie de famille et adopté par celle de Charlie, les accueille dans son univers qui a trouvé un successeur.
USA, 2004
1h55

Réalisation : Tim Burton
Scénario : John August d’après le roman de Roald Dahl
Photographie : Philippe Rousselot
Musique : Danny Elfman
Interprètes : Johnny Depp, Freddie Highmore, David Kelly, Helena Bonham Carter, Noah Taylor, Missie Pyle, James Fox, Deep Roy, Christopher Lee
Distribution : Warner Bros

Documents pédagogiques ici et ici.
Critique - cafe-geo.net
Critique - cineclubdecaen.com
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Critique - liberation.fr
Dossier - abc-lefrance.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques