Les Lundis au soleil
(Los lunes al sol)




Une ville du nord-ouest espagnol. Tous les lundis, trois amis chômeurs prennent le ferry pour se rendre à des entretiens d’embauche : Lino avec son beau costume pour paraître plus jeune, José dont l’épouse Ana part travailler chaque nuit dans une conserverie de poissons et Santa, le plus révolté, qui rêve d’émigrer en Australie.

Des hommes meurtris, blessés qui tentent de survivre dans la dignité. Fernando Leon filme avec délicatesse et sans verser dans le sentimentalisme leurs coups de gueule, leurs discussions de bistrot. On peut y pleurer mais aussi rire – Comment ne pas être ému par la détresse de ces exclus ? Encore du cinéma social, me direz-vous ? Oui, mais « le divertissement peut aller de pair avec la réflexion sociale » (Javier Bardem). Oui, un drame humain, un film sur la solidarité qui peut faire penser à Ken Loach ou Robert Guédiguian, mais c’est une nouveauté dans le cinéma espagnol de traiter de la réalité sociale.

Un film « rude et subtil », « simple et sensible » porté par un Javier Bardem émouvant, bouleversant et des personnages secondaires très forts (Serge Riaboukine en ex-astronaute russe !).

Jacqueline Bessin
Espagne, 2002
1h50

Réalisation : Fernando Leon de Aranoa
Scénario : Fernando Leon de Aranoa, Ignacio del Moral
Photographie : Alfredo Mayo
Musique : Lucio Godoy
Interprètes : Javier Bardem, Luis Tosar, José Angel Egido, Nieve de Medina, Enrique Villen, Celso Bugallo, Joaquin Climent
Distribution : Colifilms Distribution

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques