Loin du paradis
(Far from heaven)




En cette fin des années 50, tout semble sourire à Cathy Whitaker. Femme au foyer modèle, elle élève ses enfants dans sa maison proprette du Connecticut, reçoit ses amis et s'occupe de Frank, son mari. Mais cette vie idyllique bascule lorsque Cathy découvre que Frank entretient une liaison avec un homme. Désorientée, incapable de parler à qui que ce soit de sa découverte, elle ne trouve un peu de réconfort qu'auprès de Raymond, son jardinier noir. Peu à peu, malgré le désir de sauver leur mariage, Cathy et Frank s'éloignent de manière irréversible.

Todd Haynes, cinéaste injustement méconnu, tente le pari risqué de faire un mélodrame "à la manière de" Douglas Sirk, maître incontesté en la matière dans les années 50. Fort heureusement, le film dépasse de loin le pâle exercice de style ou la photocopie désincarnée pour exister en tant que tel, débarrassé de cette référence écrasante. Sorte de mélo ultime, d'un classicisme digne et assumé, formellement très abouti, qui reconstitue avec précision cette Amérique provinciale et puritaine des "fifties", dans laquelle homophobie, racisme et sectarisme sont de mise ; des thématiques à la résonance étonnamment actuelle, ce qui confère au film sa puissance évocatrice, parallèlement à l'éblouissement esthétique procuré par chaque plan. Si l'on ajoute à cela une Julianne Moore étincelante, au jeu subtil et jamais figé, on est indéniablement pendant 1h 45 au plus près du paradis.

Yoan Le Blevec
USA, 2002
1h50

Réalisation et scénario : Todd Haynes
Photographie : Edward Lachman
Musique : Elmer Bernstein
Interprètes : Julianne Moore, Dennis Quaid, Dennis Haysbert, Patricia Clarkson, Viola Davis, James Rebhorn, Bette Henritze, Michael Gaston
Distribution : ARP Sélection

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques