Ce jour-là




Le nouveau film de Raoul Ruiz (réalisateur de Le Temps retrouvé en 1999 et de Les Âmes fortes en 2001) est un conte plutôt fantasque mettant en scène un complot magistralement orchestré par Harald (Michel Piccoli), une sorte de Dieu sur terre de l’argent, qui est ruiné. Son seul moyen de retrouver une situation confortable est de pouvoir réussir à faire acquérir par l'Etat (Suisse) la fortune de sa fille, Livia (Elsa Zylberstein), qui tient cette fortune de sa mère décédée. Harald décide d'éliminer sa fille en facilitant l'évasion d'un fou, Emil Pointpoirot (Bernard Giraudeau, magistral), de l'asile dont il est propriétaire.

Tout dans ce film est jubilatoire. L’histoire, parfaitement bien construite et rythmée, nous tient en haleine jusqu’à la fin grâce à de nombreux interprètes (les premiers comme les seconds rôles) vraiment excellents. L’atmosphère de folie douce qui domine l’ensemble du film en fait la véritable singularité et nous amène à en conclure que les plus fous ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Une grande réussite.

Willy Durand
France, 2003
1h45

Réalisation, scénario et dialogues : Raoul Ruiz
Photographie : Acacio De Almeida
Musique : Jorge Arriagada
Interprètes : Bernard Giraudeau, Elsa Zylberstein, Jean-Luc Bideau, Michel Piccoli, Jean-François Balmer, Christian Vadim
Distribution : Gémini Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques