Petites coupures




Bruno, un journaliste communiste ébranlé dans ses convictions par le vent de l'histoire traverse également une zone de turbulence dans sa vie sentimentale. Il ne sait plus trop où il en est entre sa femme, Gaëlle, et sa jeune maîtresse, Nathalie. Appelé à la rescousse par Gérard, son oncle, maire d'une petite ville de la région de Grenoble, en mal de réélection, sa route va croiser celle d'un ancien camarade et d'une jeune femme mystérieuse, Béatrice. Cette rencontre ne va pas arranger les choses…

Pascal Bonitzer met en scène un anti-héros. Sa vie, faite de complications sentimentales, le plonge dans un flou moribond, presque désespérant. On aura rarement vu au cinéma un personnage aussi lâche, aussi déplaisant, voire pénible, que celui interprété par Daniel Auteuil, acteur prolifique encore une fois épatant. Cette comédie noire est donc centrée sur ce personnage qui ne sait tout simplement pas aimer : l’amour est chez lui un jeu cruel.
France, 2002
1h35

Réalisation : Pascal Bonitzer
Scénario : Pascal Bonitzer avec la collaboration d'Emmanuel Salinger
Photographie : William Lubtchansky
Musique : John Scott
Interprètes : Daniel Auteuil, Kristin Scott Thomas, Pascale Bussières, Ludivine Sagnier, Jean Yanne, Catherine Mouchet
Distribution : Rezo Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques