Dark Water




Yoshimi Matsubara vient de divorcer. Elle obtient la garde de sa petite fille, Ikuko, mais doit prouver qu’elle est bien en mesure de l’élever seule. Elles s'installent alors dans un immeuble triste et désert. Cependant l'appartement s’avère très vite une source d'inquiétudes : des bruits étranges retentissent à l'étage supérieur et, du plafond, commence à tomber de l'eau, qui, lentement, envahit le domicile. du plafond. Dans les couloirs de l'immeuble rôde le fantôme d'une petite fille, qui attire Ikuko vers le toit de l'immeuble. Yoshimi ne trouve pas de travail, elle a peur de retomber dans la dépression. Sa paranoïa s'aggrave quand elle apprend qu'une fillette a été kidnappée dans la ville. Mettant tous ses malheurs sur le compte de son appartement, elle décide de se rendre au quatrième étage...

Dark water, le nouveau film du réalisateur de Ring, est un film d’horreur très réussi. Impossible de ne pas frissonner (voire plus !) tant la mise en scène et les effets (pourtant classiques) utilisés sont remarquables et inattendus. Cependant, le film est aussi rythmé par des moments où l’émotion l’emporte sur la frayeur, ce qui lui donne une dimension peu fréquente dans les films d’horreur.
Japon, 2002
1h40

Réalisation : Hideo Nakata
Scénario : Yoshihiro Nakamura et Kenichi Suzuki, d'après un roman de Koji Suzuki
Photographie : Junichiro Hayashi
Musique : Kenji Kawai
Interprètes : Hitomi Kuroki, Rio Kanno, Asami Misukawa, Mieri Oguchi
Distribution : Diaphana

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques