Bye Bye




A bord d'une vieille 2 CV, Ismaêl convoie son jeune frère, Mouloud. Fuyant Paris et lepoids d'une tragédie familiale, il se dirige vers le sud pour un improbable bateau en partance pour la Tunisie. En transit à Marseille, les deux frères sont accueillis dans la famille de leur oncle. Ils sortiront changés de cette escapade marseillaise, forts de l'expérience de la solidarité familiale et du racisme, du travail et de la délinquance, de l'amitié, du désir et de la trahison.

Dridi est sensible à Marseille et ses différents lieux. Il parvient, avec l'aide de son remarquable chef-opérateur, l'anglais John Matieson, à renouveler le regard sur cette ville, à éviter les pièges du pittoresque et du folklore.

"Bye Bye, c'est-à-dire au revoir à des choses qui sont trop lourdes à porter (...). il faut pouvoir dire adieu à une ville, à un ami, à ses parents, à une partie de soi-même, pour passer d'un état à un autre. Faire le deuil n'implique pas l'oubli." (Karim Dridi)
France, 1995
1h45

Réalisation et scénario : Karim Dridi
Photographie : John Matieson
Musique : Steve Shehan, Jimmy Oihid
Interprètes : Sami Bouajila, Ouassini Embarek, Nozha Khouadra, Frédéric Andrau, Philippe Ambrosini, Sofiane Mammeri, Moussa Maaskri
Distribution : Diaphana
Dossier - abc-lefrance.com
Entretien (Karim Dridi) - humanite.fr
Entretien vidéo (Karim Dridi) - ina.fr

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques