Les Larmes de Madame Wang
(Ku qi de nü ren)




Artiste au chômage, Madame Wang vend des CD et des DVD au marché noir. Mais elle doit quitter Pékin afin de renflouer les dettes de jeu de son mari qui vient d’être arrêté. Accompagnée d’une enfant abandonnée, elle retourne dans sa ville natale située dans la province de Guizhou. Elle demande alors de l’aide à son ancien petit ami, Youming, qui lui conseille de devenir pleureuse professionnelle lors des cérémonies funéraires. Après un mauvais départ, elle devient bientôt la pleureuse la plus populaire de la région.

"Il peut y avoir de la joie dans la fatalité, ou une certaine légèreté dans la souffrance." (Liu Bingjiang)

Une des nombreuses qualités du cinéma chinois ces dernières années est de nous offrir très souvent des histoires singulières. C'était le cas de Le Dernier voyage du juge Feng de Liu Jie et c'est à nouveau le cas avec Les Larmes de Madame Wang de Liu Bingjian. Le récit nous offre un portrait émouvant et très attachant d'un personnage à la dérive, Madame Wang, qui va réussir à reconstruire sa vie de manière particulière : en devenant pleureuse professionnelle aux enterrements. Cette situation est inspirée de la réalité puisque et il est encore très courant en Chine d'embaucher des pleureuses professionnelles aux enterrements.

Pour réaliser ce film, comme beaucoup d'autres cinéastes chinois, Liu Bingjiang n'a pas eu d'autorisation, les acteurs ne sont pas des professionnels et le film, tourné dans une province du sud-ouest de la Chine, Guizhou, a demandé huit ans de préparation. Encore une belle aventure pour un résultat magistral.

Willy Durand

__________

Liu Bingjian


Né en 1963 Liu Bingjian est diplômé de l’École de Cinéma de Pékin. Il a d’abord travaillé pour la télévision puis réalise son premier film de fiction, La Grosse Pierre à encre en1996. Son second film, Le Protégé de Madame Qing (1999) porte un regard réaliste et comique sur l’homosexualité dans la société chinoise. Viennent ensuite Les Larmes de Madame Wang (2002), Plastic Flowers (2004) et The Back (2008).
Chine / Corée, 2002
1h30

Réalisation : Liu Bingjian
Scénario : Liu Bingjian, Deng Ye
Photographie : Xu Wei
Musique : Dong Liqiang
Interprètes : Liao Qin, Wei Xingkun, Zhu Jiayue, Li Longjun, Wen Jing
Distribution : Zootrope Films
Critique - arte.tv
Critique - critikat.com
Critique - lemonde.fr
Critique - liberation.fr
Critique - sancho-asia.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques