Easy rider




Deux motards (Peter Fonda, Dennis Hopper), hippies et marginaux, en route vers la Nouvelle-Orleans pour le carnaval, sont arrêtés dans une petite ville du Sud. Ils se lient d'amitié avec un avocat (Jack Nicholson) qui leur vient en aide. Les trois hommes repartent sur la route, mais l'avocat trouve la mort à la suite d'une altercation avec les habitants d'une autre ville. Après un trip au LSD dans un cimetière de La Nouvelle-Orléans, les deux motards sont mortellement blessés par le passager d'une camionnette qui leur tire dessus pour s'amuser.

Born to be Wild
, interprété par le groupe Steppenwolf, est l'hymne de ce film mythique, héritier du Sur la route de Jack Kerouac et fondateur du road-movie. C’est un Film ayant la forme d’un manifeste d'une époque et d'une génération. Easy Rider, très vite devenu un film culte, s'inspire des valeurs de 1968 et de la contre-culture, il critique sévèrement l'american way of life, dont il dénonce l'absurdité et l'intolérance. Dans ce western moderne, les motards en quête de liberté, piétinent le rêve américain et ses illusions. L'ère des pionniers du Nouveau Monde est désormais révolue.
USA, 1969
1h30

Réalisation : Dennis Hopper
Scénario : Dennis Hopper, Peter Fonda, Terry Southern
Photographie : László Kovacs.
Musique : Bob Dylan, Steppenwolf, Jimi Hendrix, Jefferson Airplane.
Interprètes : Peter Fonda, Dennis Hopper, Antonio Mendoza, Jack Nicholson, Luke Askew, George Fowler, Luana Anders, Sabrina Scharf, Sandy Wyeth
Distribution : Films sans frontières

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques