Un siècle d'écrivains : Cesare Pavese


De Cesare Pavese, on ne peut parler qu’à voix basse. En n’oubliant jamais les derniers mots qu’il a tracé sur la page de garde des Dialogues avec Leucò, la nuit de son suicide : “ Je pardonne à tout le monde et je demande pardon à tout le monde. Ça va ? Pas trop de bavardages... ”

La rencontre avec des livres de Pavese ne peut être qu’intime. Si la petite musique de Pavese nous touche, c’est que l’expérience douloureuse de la vie qui a été la sienne nous touche à travers elle. Il fait partie de ces écrivains qui exigent de leurs lecteurs une proximité solitaire et attentive.

Ce film a été tourné dans cette intimité. En essayant de parler à voix basse de cet homme, de sa vie, de ses angoisses, juste comme on parle à un inconnu, la nuit, dans un train, de quelqu’un qui a beaucoup compté dans notre vie, et qui a payé cher, en souffrance, de pouvoir nous aider à vivre.
France, 1995
47 mn

Réalisation : Alain Bergala
Distribution : Agat Films / Doc & Co
Cesare Pavese - agora.qc.ca
Cesare Pavese - terresdefemmes.blogs.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques