Suspiria


Suzy, une jeune américaine, arrive à Fribourg afin de suivre des cours dans une académie de danse prestigieuse.

L’atmosphère générale dans l’école surprend la jeune fille, c’est une atmosphère étrange et inquiétante et qui tourne, dès son arrivée, au cauchemar lorsque surviennent des accidents terribles : un jeune élève est assassiné, un pianiste aveugle est égorgé par son propre chien… Suzy est par ailleurs souvent prise de malaises. Elle apprend que l’académie était autrefois la demeure d’une terrible sorcière surnommée la Mère des Soupirs...

L’idée de créer Suspiria est venue à Dario Argento par le biais de sa femme, Daria Nicolodi qui, lors d’un voyage en train à travers la Transylvanie, lui raconta cette légende qu’elle tenait de sa grand-mère. La première demi-heure du film est anthologique. Haletante, ultra violente, saturée de couleurs, pleine de rebondissements, de plans invraisemblables truffés d’invention. Dario Argento entre avec maestria dans le vif de son sujet et par la même occasion dans le Panthéon des grands réalisateurs du genre ! Les décors du film sont incroyablement psychédéliques et contribuent à rendre cet univers surnaturel des plus envoûtants.
Italie, 1977
1h38

Réalisation : Dario Argento
Scénario : Dario Argento, Daria Nicolodi, d'après l'œuvre de Thomas de Quincey
Photographie : Luciano Tovoli
Musique : Goblins, Dario Argento
Interprètes : Jessica Harper, Stefania Casini, Alida Valli, Joan Bennett, Udo Kier, Eva Axen, Miguel Bose
Distribution : Wild Side Films

Interdit au moins de 16 ans
Critique - lemonde.fr
Critique - objectif-cinema.com
Critiques - horreur.com
Entretien - dvdrama.com
Site "autorisé" (italien) - darioargento.it

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques