La Spectatrice
(La Spettatrice)


Turin - Valeria vit une existence vide de toute relation sentimentale. Est-elle l'exemple de l'individualisme qui prévaut de plus en plus dans nos sociétés ? Tous les jours, elle observe Massimo, un inconnu qui vit en face de chez elle.

Traductrice, elle se trouve un jour stupéfaite de constater qu’elle traduit… les propres propos de Massimo lors de conférences ! Lorsque qu'il disparaît subitement de Turin, elle s'effondre. Elle n’a plus rien à quoi se raccrocher. Apprenant qu'il a déménagé pour Rome, elle décide de se lancer sur ses traces... Elle réussit subtilement à le croiser, le frôler même…

Les non-dits, les « élans » retenus en font un film tout en finesse. Les personnages semblent toucher du doigt quelque chose qu'ils poursuivent sans toutefois l'atteindre. Le grand charme de Barbora Bobulova, ensuite le caractère complexe du personnage qu'elle incarne vous envoûteront.

Chantal Baudu
Italie, 2004
1h38

Réalisation : Paolo Franchi
Scénario : Paolo Franchi, Heidrun Schleef, Daniela Ceselli, Diego Ribon, Rinaldo Rocco
Photographie : Giuseppe Lanci
Musique : Carlo Crivelli
Interprètes : Barbora Bobulova, Andrea Renzi, Brigitte Catillon, Matteo Mussoni, Chiara Picchi, Cesare Cremonini
Distribution : Bodega Films
Critique - critikat.com
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse - bodegafilms.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques